Dépressions saisonnières - Vidéo Ina.fr

Dépressions saisonnières

 

Dépressions saisonnières

Objectif médecine

video 21 mars 1992 1496 vues 04min 56s

Les dépressions saisonnières sont très différentes de la dépression nerveuse. Elles induisent des comportements différents selon les saisons et les personnes atteintes ne réagissent pas aux antidépresseurs classiques. La photothérapie est une méthode de traitement efficace de ces dépressions. Reportage à l'hôpital Pasteur de Nice et à l'hôpital Louis Mourier de Colombes A Gennevilliers, Graziella FERNANDEZ souffre de dépression saisonnière en hiver : "c'est un mal être, l'envie de dormir dès que le jour tombe, pas de tonus, de la boulimie... ça me prend exclusivement les mois d'hiver, tous les ans de novembre à mars." Une vie dominée par la hantise du retour de l'hiver. La dépression saisonnière est un trouble de l'humeur difficile à diagnostiquer. Antoine LESURE, psychiatre à l'hôpital Louis Mourier de Colombes : "il y a une sorte de petite gêne à en parler, à dire qu'on a été voir un psychiatre."A Nice le service de psychiatrie est dirigé par le professeur DARCOURT. On s'est aperçu que certaines dépressions sont liées à une désynchronisation des rythmes biologiques. L'horloge interne est réglée sur le rythme circadien d'un peu plus de 24 heures. C'est la lumière qui permet son bon fonctionnement. La photothérapie permet la resynchronisation.Philippe FEUILLADE, psychiatre à l'hôpital Pasteur : "le traitement est assez simple. On réveille le patient à 6 heures du matin et il est exposé à la lumière et il doit regarder cette lumière de temps en temps, le traitement n'agissant qu'en passant par les fibres optiques. Au début, le traitement par la lumière surprend les patients, puis les rassure. Il y a quand même une certaine incrédulité."Au bout de 3 semaines, le patient retrouve son rythme interne. Les antidépresseurs classiques sont inefficaces pour traiter cette pathologie.Le Professeur Guy DARCOURT, psychiatre à l'hôpital Pasteur : "ces sujets dorment beaucoup et sont parfois boulimiques. Lorsqu'on les expose à une lumière suffisante ils vont mieux et guérissent".On a découvert depuis peu une origine génétique : certaines familles semblent prédisposée à cette forme de dépression très répandue au Nord de l'Europe.

Émission

Objectif médecine

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

journaliste

Marc Maisonneuve

participant

Guy Darcourt

présentateur

Marie Françoise Grillot
Philippe Lefait

AdBlock activé!