Sanctions à l'encontre de salariés de l'usine Citroën d'Aulnay sous Bois - Vidéo Ina.fr

Sanctions à l'encontre de salariés de l'usine Citroën d'Aulnay sous Bois

Publicité

Sanctions à l'encontre de salariés de l'usine Citroën d'Aulnay sous Bois

Antenne 2 Le Journal de 20H

video 04 févr. 1983 754 vues 03min 20s

Point sur le conflit social à l'usine Citroën d'Aulnay-sous-Bois. A la suite des incidents du 2 février entre grévistes et non grévistes, la direction a décidé la mise à pied de 30 membres du personnel. La CGT a appelé au calme et au travail. Le travail a repris à l'usine d'Aulnay, hormis à l'atelier de retouche, où se sont déroulés les affrontements. Images des salariés arrivant à l'usine, ou rassemblés en meeting. André PLANCHAIS, responsable syndical CSL (Confédération des Syndicats Libres), réclame des sanctions à la direction, déplorant des blessés parmi les non grévistes, membres de son syndicat. Mohamed QUELLOUCHI, ouvrier spécialisé, déplore la violence des 30 personnes mises à pied.Rediffusion d'une déclaration télévisée d'André SAINJON, responsable de la CGT metallurgie, où il s'est opposé à toute bataille de la part CGT contre le gouvernement.

Émission

Antenne 2 Le Journal de 20H

Production

producteur ou co-producteur

Antenne 2

Générique

journaliste

Corinne Perthuis

participant

André Sainjon

AdBlock activé!