Soirée spéciale élections municipales 2ème tour - Vidéo Ina.fr

Soirée spéciale élections municipales 2ème tour

Publicité

Soirée spéciale élections municipales 2ème tour

Soirée électorale : élections municipales 2ème tour

video 20 mars 1977 3105 vues 04h 20min 13s

Le taux de participation est assez important avec 78,9 %.Malgré le succès de Jacques CHIRAC à Paris, les élections consacrent une large victoire de l'Union de la gauche dans l'ensemble du pays. Le Monde parle de « raz-de-marée » qui semble plébisciter la stratégie d'Union des partis socialiste et communiste. Le total des voix de gauche s'élève à 50,8 %, ce qui constitue un succès historique. La majorité elle, s'effondre à 41,9 % des voix en moyenne. De nombreuses voix de la majorité sortante se sont portées sur les listes écologistes et sur les listes de Michel JOBERT. Les écologistes obtiennent ainsi 10 % des voix à Paris, 10,5 % des voix à Strasbourg, et 20 % à Mulhouse. Celles de Michel JOBERT qui ne se situaient ni à gauche, ni à droite mais « ailleurs » obtiennent 13 % des voix au Mans, 12 % à Nantes et 8 % à Saint-Étienne. Au sein de la majorité même, Valéry GISCARD D'ESTAING apparait comme le principal perdant, ayant perdu les élections municipales face à la gauche et la mairie de Paris face à Jacques CHIRAC. Le RPR s'en tire un peu mieux, remportant Quimper au premier tour des municipales. Sur les 221 communes de plus de 30 000 habitants, 155 reviennent à la gauche (dont 72 au PCF et 81 au PS), qui avait déjà connu un succès important (+194 cantons) aux élections cantonales de 1976. Cette victoire profitant au sein de la gauche d'abord au PS, les tensions se renforcent entre lui et le PCF qui rompt l'accord d'Union de la gauche. La droite remportera les élections législatives de 1978.

AdBlock activé!