Les échos du cinéma - numéro 39 - Vidéo Ina.fr

Les échos du cinéma - numéro 39

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Les échos du cinéma - numéro 39

Les échos du cinéma

video 01 janv. 1962 1046 vues 27min 29s

Au sommaire de ce numéro 39 des "Echos du cinéma" : INTERVIEW de Bernard BLIER qui fête son centième film au Club de l'Etoile en compagnie d'amis avec qui il partage un magnifique gâteau. Il retrace brièvement sa carrière : son entrée au Conservatoire en 1935, son 1er film en 1937 et son dernier "Le 7ème juré" de Georges Lautner dans lequel il joue le rôle d'un assassin qui se retrouve juré au procès de l'innocent accusé à sa place. A propos de la "crise du cinéma français", Bernard BLIER affirme que les producteurs pleurent toujours mais qu'on n'en a jamais vu à la soupe populaire. INTERVIEW d'André HUNEBELLE qui tourne actuellement "Les mystères de Paris", une adaptation de l'oeuvre d'Eugène Sue, 1er feuilletoniste français, grand maître du suspens. Ce film est traité sur un mode réaliste, les problèmes sociaux de l'époque tenant une place prépondérante. Interview de Dany ROBIN qui joue dans le film un rôle de femme méchante et ambitieuse, ce qui la ravit. Elle revient de Londres où elle a joué "L'invitation au château" devant la Reine d'Angleterre. Son auteur de théâtre préféré est sans hésitation Jean ANOUILH qui se trouve être son voisin. L'actrice explique son refus de poser dans les magazines en train de faire cuire des oeufs ou de poudrer le derrière de ses enfants. Jean MARAIS tourne son 4ème film avec HUNEBELLE. Il avoue ne pas diriger sa carrière cinématographique, mais se laisser guider par son destin qui a bien fait les choses jusqu'à présent. Cinéma, théâtre, peinture, sont des distractions pour lui : "je suis un être très superficiel" dit-il. En studio, préparation d'une scène entre Dany ROBIN et Raymond PELLEGRIN, et tournage d'une scène avec Jean MARAIS luttant dans les égouts de Paris afin de ne pas être englouti par un torrent d'eau. INTERVIEW de Claude AUTANT LARA sur son film "Tu ne tueras point" toujours inédit en France, les autorités ayant jugé peu opportun de montrer au public en pleine guerre d'Algérie un film sur l'objection de conscience. Le cinéaste pense qu'il est indispensable d'alerter l'opinion des dangers qu'une civilisation hautement militarisée fait courir au genre humain. Claude AUTANT LARA dénonce les pressions subies par l'Italie pour interdire son film. Il espère qu'en France, la commission de censure débloquera bientôt sa sortie. Dans "Tu ne tueras point", on retrouve le même héros que dans "Le diable au corps" : un homme qui ressent un problème de conscience au moment de faire son service militaire. AUTANT LARA s'est inspiré d'un fait réel : le procès du 6 mai 1949 intenté par les autorités militaires contre un objecteur de conscience et un séminariste allemand.

Émission

Les échos du cinéma

Production

producteur ou co-producteur

Les Actualités Françaises

Générique

producteur

Jean Guillon

interprète

Jean Marais

participant

Jean Marais
André Hunebelle
Bernard Blier
Dany Robin
Claude Autant Lara

présentateur

Claude Le Gac
Normand Champoux

AdBlock activé!