2012 Le débat : François Hollande face à Nicolas Sarkozy - Vidéo Ina.fr

2012 Le débat : François Hollande face à Nicolas Sarkozy

02 mai 2012 02h 50min 39s 3264 vues

Publicité

|
ou
|
2,99 €

2012 Le débat : François Hollande face à Nicolas Sarkozy

02 mai 2012 3264 vues 02h 50min 39s

Retransmission en direct du débat entre les deux candidats du second tour de l'élection présidentielle Nicolas SARKOZY et François HOLLANDE, présenté par David PUJADAS et Laurence FERRARI. Le tirage au sort à désigner François HOLLANDE pour commencer en premier. La discussion s'engage sur les questions du chômage, du pouvoir d'achat, et de la dette. Elle se poursuit sur la politique européenne, la politique d'immigration, le thème du nucléaire, leur style de gouvernance, les règles démocratiques, et la politique étrangère.Déroulement du débat :- Questions de Laurence FERRARI sur l'état d'esprit des deux candidats à quatre jours du scrutin, et sur ce qu'ils attendent du débat.François HOLLANDE explique quel président il sera si les Français lui accordent leur confiance: un président de la justice, du redressement, du rassemblement.Nicolas SARKOZY veut que ce débat soit un moment d'authenticité où chacun donne sa vérité. Les deux candidats s'affrontent ensuite sur leur vision du rassemblement. Les candidats sont ensuite questionnés sur leurs solutions pour lutter contre le chômage.François HOLLANDE propose une banque publique d'investissement pour accompagner le développement des entreprises et relancer la production, et un contrat de génération.Nicolas SARKOZY revient sur les chiffres du chômage donnés par François HOLLANDE et réagit aux propositions du candidat PS. Il donne ses solutions pour l'avenir : alléger le coût du travail pour éviter les délocalisations, former les chômeurs pour les emplois de demain, favoriser l'innovation et les investissements d'avenir. Les deux candidats s'affrontent sur les questions du chomage, la TVA, du déficit du commerce extérieur, de la croissance de la FranceFrançois HOLLANDE donne ses propositions en termes de pouvoir d'achat : un SMIC indexé aux prix et sur une part de la croissance, un forfait de base pour les dépenses d'électricité, gaz et eau, un blocage des prix des carburants pendant trois mois et l'instauration de la TIPP flottante, une augmentation de 25% de l'allocation de rentrée scolaire.Nicolas SARKOZY répond en évoquant ses actions concernant le financement du chômage partiel et les heures supplémentaires. Puis il commente les propositions de François HOLLANDE.David PUJADAS introduit ensuite les questions de la dette et des déficits publics.Les candidats présentent leurs propositions pour réduire les dépenses et le déficit de l'Etat.François HOLLANDE propose 40 milliards de prélèvements supplémentaires et 50 milliards d'économies sur la dépense, et critique la politique fiscale du candidat sortant.Nicolas SARKOZY répond en contestant le montant de l'augmentation de la dette donné par François HOLLANDE. Il s'attaque ensuite à la proposition du candidat PS de créer 61 000 postes d'enseignants. Il défend sa réforme des retraites qui permet de réduire de 20 milliards le déficit de l'assurance vieillesse, la réforme de l'impôt sur les grandes fortunes, et sur le paquet fiscal.Le débat porte ensuite sur le pacte budgétaire européen. Chaque candidat explique sa position.François HOLLANDE présente son programme pour la relance de la croissance et met en cause la politique de Nicolas SARKOZY.Nicolas SARKOZY répond à ces propositions.Sont ensuite abordées les questions de société. Les candidats sont invités à aborder leurs points de désaccord quant à la politique sur l'immigration.Sont évoqués : la limitation de l'immigration économique, l'immigration sociale, le droit de vote pour les immigrés non membre de la communauté européenne aux élections municipales.Ils abordent ensuite le thème du nucléaire.Nicolas SARKOZY explique qu'il n'y a aucune raison de fermer le nucléaire en France, qu'il n'empêche pas de développer les énergies renouvelables.François HOLLANDE dénonce la dépendance de la France au pétrole et au nucléaire. Il explique son objectif à long terme de réduire le nucléaire au fur et à mesure que les énergies renouvelables se développent, soit 50 % de production d'électricité de source nucléaire à l'horizon 2025. Est également évoqué le projet de Francois HOLLANDE de fermer la centrale de Fessenheim pendant le prochain quinquennat.Les candidats sont questionnés sur la façon dont ils envisagent de présider.Nicolas SARKOZY puis François HOLLANDE expliquent quel président ils comptent être. Puis ils évoquent les règles de la vie démocratique.En fin de débat ils sont questionnés sur leur position quant au retrait des troupes en Afghanistan et sur les français détenus en otage.En conclusion François HOLLANDE revient sur le bilan du quinquennat de Nicolas SARKOZY, évoque ce qu'il veut changer, parle de son engagement pour la jeunesse, de son exigence pour la justice, son désir de rassembler. Il termine en rassurant les Français. Nicolas SARKOZY s'adresse à tous les français, aux électeurs de Marine Le PEN, de François BAYROU, pour leur dire qu'il a entendu leurs demandes. Puis il s'adresse à ceux qui se sont abstenus en leur disant de ne pas laisser les autres voter à leur place. Il explique qu'il est candidat parce qu'il a la passion de la France et qu'il souhaite conduire les français dans ce monde difficile pour les cinq années qui viennent.

Production

producteur ou co-producteur

France 2, Télévision Française 1

Générique

réalisateur

Jérôme Revon

participant

Nicolas Sarkozy
François Hollande

présentateur

David Pujadas
Laurence Ferrari

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies