Régionales : la sécurité revient en force dans la campagne d'entre deux tours - Vidéo Ina.fr

Régionales : la sécurité revient en force dans la campagne d'entre deux tours

Publicité

Régionales : la sécurité revient en force dans la campagne d'entre deux tours

Soir 3 journal

video 18 mars 2010 60 vues 02min 08s

Après le meurtre du policier à Dammarie les Lys, le thème de la sécurité revient en force dans la campagne électorale des régionales avec la visite de SARKOZY et son intervention musclée sur site. François FILLON en meeting a appelé les partisans de la sécurité à ne pas disperser leurs votes. Et dans son élan, FILLON a évoqué plusieurs affaires et commis un dérapage. Sonore François FILLON : " La semaine dernière, à Epernay, des voyous ont violemment caillassés des policiers qui procédaient simplement à un contrôle routier. L'un d'entre eux vient de décéder. " Le policier n'est pas mort mais gravement blessé. FILLON a dû présenter ses excuses. Sonore François FILLON : " J'ai écrit immédiatement, dès ce matin, à la famille de ce policier. C'est une erreur matérielle qui s'est glissée dans un discours. C'est une faute qui a été commise en termes de communication par ceux qui m'ont conseillés. " A gauche, on dénonce une tentative de récupération avant le deuxième tour. Sonore Martine AUBRY: " Monsieur FILLON se déshonore en faisant cela, il devrait nous dire ce qu'ils demandent pour les régions, ce qu'ils proposent. Ils n'ont rien à proposer, ils n'ont plus de cap ni pour la France, ni pour les régions. Après nous avoir fait le coup de l'immigration que les français ont rejeté, c'est aujourd'hui ces vieilles ficelles de l'insécurité en s'appuyant en plus sur des drames humains, c'est vraiment effrayant ". Le FN ne rate pas non plus l'occasion d'enfoncer la majorité présidentielle. Sonore Marine Le PEN : " Cette volonté de sauter sur un thème de campagne pour des raisons purement électoralistes au point d'ailleurs de déclarer mort un policier qui ne l'est pas, tellement on est pressé de pouvoir sortir avec sa boîte de kleenex en bandoulière, est indigne de sa fonction." Les enjeux régionaux semblent loin des préoccupations.

Émission

Soir 3 journal

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

journaliste

Caroline Le Junter

monteur

Frédérique Fontaine

participant

Martine Aubry
François Fillon
Marine Le Pen

AdBlock activé!