Le président français réunit le parlement en congrès - Vidéo Ina.fr

Le président français réunit le parlement en congrès

 

Le président français réunit le parlement en congrès

19 20. Edition nationale

video 12 juin 2009 108 vues 01min 48s

Reportage consacré à la décision du président français Nicolas Sarkozy de réunir le parlement en congrès le 22 juin prochain, à Versailles, pour exposer la politique qu'il souhaite mener dans la deuxième partie de son mandat avec un gouvernement remanié. L'opposition dénonce le procédé, rendu possible par la réforme de la constitution, qu'elle juge contraire au débat démocratique. Commentaire sur images factuelles et images d'archives alternant avec une déclaration de François FILLON, Premier ministre, l'interview de Noël MAMERE, député Verts de Gironde, et de Pierre MOSCOVICI, député socialiste du Doubs.[Source : documentation France 3] Après le succès de l'UMP aux élections européennes, le président de la République veut marquer son avantage. Le congrès se tiendra le 22 juin. C'est la 1ère fois que le Chef de l'Etat s'exprimera devant le Congrès, comme la Constitution l'y autorise depuis 1 an (loi de modernisation des Institutions). FRANCOIS FILLON " Il est normal que le président de la République vienne devant le parlement pour livrer sa vision de ce que devrait être l'organisation de l'Europe de masse, la vision de ce que devrait être notre contrat social, notre contrat républicain dans le cadre de la sortie de crise qui s'amorce. Et puis il y aura un débat au parlement sur ce sujet. " Méthode dénoncée par l'opposition. NOEL MAMERE " C'est une manière d'effacer encore un petit peu plus son premier ministre et son gouvernement et de renforcer sa dérive monarchique. Et encore une manière de faire un joli bras d'honneur aux représentants du peuple. " PIERRE MOSCOVICI " Je trouve cette procédure douteuse, parce qu'en réalité, le président de la République s'adresse au Congrès puis ensuite le quitte, y a pas de débat, ce n'est pas extrêmement démocratique. Deuxièmement, on aurait pu s'attendre à ce que Nicolas Sarkozy le fasse dans des circonstances extrêmement solennelles, référendum, déclaration de guerre. Là, manifestement, il a envie de faire de la politique pour quérir une sorte de triomphe à la romaine. "

Émission

19 20. Edition nationale

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

journaliste

Charles Sanviti

journaliste reporter d'images

Olivier Tieth

monteur

Pierre Marie de La Foata

participant

François Fillon
Noël Mamère
Pierre Moscovici

AdBlock activé!