[Plateau : Nathalie Arthaud à Presles] - Vidéo Ina.fr

[Plateau : Nathalie Arthaud à Presles]

 

[Plateau : Nathalie Arthaud à Presles]

19 20

19 20. Edition nationale

video 30 mai 2009 41 vues 03min 40s

Duplex en direct de Presles, dans le Val d'Oise, avec la nouvelle porte-parole de la Lutte Ouvrière Nathalie ARTHAUD, qui évoque la campagne de son parti pour les élections européennes.[Source : documentation France 3] Les français se sentent peu concernés pas les élections européennes, votez pour vous, ça sert à quoi? Nathalie ARTHAUD: "Nous sommes un courant qui représente plusieurs centaines de milliers d'électeurs. vous avez parlé des sondages qui nous donnent 2,5%, peut-être que ça pèse peu dans les urnes, mais ces électeurs travaillent dans des entreprises, entourés par d'autres salariés... s'il y a des luttes dans ces entreprises et qu'ils partagent nos idées... qu'il faut imposer un contrôle sur les directions des grands groupes, sur leurs choix, sur l'argent qui circule... je peux vous garantir qu'ils pèseront". Pourquoi Lutte Ouvrière n'a pas fait alliance avec le NPA d'Olivier Besancenot? Nathalie ARTHAUD: "Nous défendons en commun un certain nombre d'idées, mais nous avons aussi notre sensibilité qui nous est propre et nous avons choisit de défendre dans cette campagne des exigences du monde du travail. Nous pensons qu'il est absolument vital et qu'il est nécessaire aujourd'hui, de s'adresser au monde du travail, parce-que le problème qu'il y a, c'est de savoir qui va payer le prix de cette crise. Est-ce-que c'est les possédants? est-ce-que ce sont ces grands actionnaires qui ont accumulé des milliards et des milliards... ou est-ce-que ce sont les salariés qui sont licenciés... qui sont condamnés à la misère, même l'ensemble des classes populaires... c'est aussi tous les commerçants, les producteurs de lait... nous avons choisit de centrer notre campagne là dessus". Le morcellement de la gauche va profiter à la droite. Nathalie ARTHAUD: "Je pense que si on vote pour Lutte Ouvrière, ça sera un vote qui sera clair, qui exprimera la colère du monde du travail... on ne vote pas pour un gouvernement. On ne vote même pas pour une majorité électorale, alors on ne va pas nous refaire le coup du vote utile. ca, c'est vraiment prendre les électeurs pour des gogos. Il y a un tour, c'est à la proportionnelle. Il y aura des députés en fonction du nombre d'électeurs de chaque liste et j'appelle, bien sûr, à soutenir les listes Lutte Ouvrière, pour dire cette colère de voir que dans une société riche, la misère grandit, parce-qu'une minorité veut faire payer sa richesse à l'ensemble de la population". L'UMP a l'électorat le plus mobilisé, Nicolas Sarkozy est en passe de gagner son pari. Nathalie ARTHAUD: "27% des électeurs sur peut-être 50% de ceux qui iront voter, ça fait quand même pas lourd... Quand le gouvernement veut faire passer ses mauvais coups contre le monde du travail, que ce soit l'assouplissement pour le travail du dimanche, ou même cette idée complètement odieuse que Frédéric Lefebvre a avncée de travailler quand on était en congé maladie ou en congé maternité... quand ils prennent ce genre de mesures, ils ne les prennent pas au nom de la majorité".

Émission

19 20. Edition nationale

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

participant

Nathalie Arthaud

AdBlock activé!