[DOM : conflit social et indépendantisme] - Vidéo Ina.fr

[DOM : conflit social et indépendantisme]

Publicité

[DOM : conflit social et indépendantisme]

19 20

19 20. Edition nationale

video 05 mars 2009 882 vues 03min 24s

Reportage consacré à la dimension identitaire du conflit social que mène le LKP depuis plus d'un mois en Guadeloupe. Commentaire sur images factuelles d'une manifestation à Pointe à Pitre dont les participants chantent en créole "la Guadeloupe c'est à nous" ; présence d'Elie DOMOTA et de Raymond GAMA.Commentaire sur images de l'historien Raymond GAMA, un des chefs de file du LKP (Liyannaj kont pwofitasyon).Interview de Raymond GAMA dans les champs de cannes où petit, il voyait sa mère s'épuiser au travail. Commentaire sur images d'une réunion à laquelle participent les responsables du LKP et zoom sur Luc REINETTE, militant indépendantiste.Commentaire sur images d'archives : arrestation de Luc REINETTE condamné en 1987 pour avoir participé à des attentats en Guadeloupe. Il sera amnistié en 1989.Interview de Luc REINETTE qui préconise le changement d'une société anachronique et déséquilibrée.Commentaire sur images d'illustration : marché dans les rues de Port Louis entrecoupé les réactions de trois Guadeloupéens défavorables à l'indépendance.Conclusion sur images d'une réunion et interview de Christophe LOUIS, pdt de la Confédération générale des Petites et Moyennes Entreprises de Guadeloupe. Conclusion sur images d'archives : manifestation à Basse-Terre le 07 février 2009 : pour la première fois, l'Etat a reconnu à demi-mot son échec à developper l'Outre-Mer.[Source : documentation France 3] Après 44 jours de grève générale en Guadeloupe, un accord a été trouvé sur les salaires et les prix. Elie Domota, le leader du LKP a appelé à la reprise du travail après avoir signé un protocole avec le préfet Nicolas Desforges. Tout au long de ce conflit, conduit par le LKP, collectif d'une cinquantaine d'associations et de syndicats, beaucoup se demandaient si, derrière les attentes sociales ne se profilait pas une revendication d'indépendance. Si la revendication n'a jamais été formulée par le LKP, une forte quête identitaire à toujours été sous-jacente. Leader du LKP, Elie Domota est très souvent accompagné de RAYMOND GAMA, qui n'a jamais oublié les souffrances causé par l'esclavage : " ce que nous avons hérité de notre passé récent esclavagiste et bien nous devons faire un grand bond en avant pour le supprimer. Et ce n'est certainement pas en réglant les problèmes de prix d'essence... qu'on va pouvoir les résoudre " Le nom du LKP, l'alliance contre les profits abusifs, est une idée de Luc Reinette, le plus célèbre des indépendantistes. En 1987 il était condamné pour sa participation à des attentats en Guadeloupe. Il sera amnistié en 1989. aujourd'hui il est sur le point de rassembler enfin tous les indépendantistes et il veut profiter des retombées de la grève. LUC REINETTE : " ce conflit sert à ouvrir les yeux, donc il nous sert de démonstration pour montrer que cette société est déséquilibrée, et qu'il faut la changer. " Mais dans les urnes les indépendantistes ont fait moins de 4% aux dernières élections régionales. MT : " nous sommes liés à la France, moi je suis français ! " MT " plus d'autonomie, mais pas d'indépendance " MT " où sont nos matières premières ? La Guadeloupe n'a rien ! " L'autonomie économique de l'ile est elle seulement possible ? la question remettra face à face patrons et indépendantistes lors des futurs états généraux d'Outre Mer.

Émission

19 20. Edition nationale

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

journaliste

Emmanuelle Lagarde

journaliste reporter d'images

Salah Agrabi

monteur

Thierry Nouel

opérateur de prise de son

Eric Anglars

participant

Luc Reinette
Raymond Gama
Christophe Louis

AdBlock activé!