[Guadeloupe : signes d'apaisement avec Yves Jégo sur place] - Vidéo Ina.fr

[Guadeloupe : signes d'apaisement avec Yves Jégo sur place]

 

[Guadeloupe : signes d'apaisement avec Yves Jégo sur place]

19 20

19 20. Edition nationale

video 02 févr. 2009 416 vues 02min 23s

Reportage en Guadeloupe où le secrétaire d'Etat à l'outre-mer Yves Jégo est arrivé hier pour tenter de résoudre le conflit qui perdure depuis maintenant quatorze jours. A l'heure du carnaval, réactions de guadeloupéens et du collectif LKP suite à l'annonce de cette arrrivée, et de la volonté du secrétaire d'Etat de prendre le temps d'écouter toutes les revendications avant de prendre une décision.Le commentaire sur images factuelles alterne avec la déclaration à la presse de Yves JEGO, Secrétaire d'Etat chargé de l'Outre-Mer, les réactions de guadeloupéens et l'interview de Elie DOMOTA, Collectif contre l'exploitation (LKP), dans les locaux de l'UGTG. Un plateau in situ de Emilie QUENO, envoyée spéciale en Guadeloupe, clôture le reportage.[Source : documentation France 3] La Guadeloupe connait son 14ème jour de grève et de pénurie. Le secrétaire d'Etat à l'outre-mer Yves Jégo est sur place depuis hier, il promet de consacrer le temps nécessaire à la négociation. YVES JEGO : " je sais qu'il y a une impatience des guadeloupéens de voir la situation se débloquer, je sais aussi que les guadeloupéens souhaitent avoir des réponses de fond. Ils ne souhaitent pas que l'on fasse du cinéma, ils souhaitent qu'on leur apporte des vraies réponses. Ils doivent comprendre que cela doit prendre quelques jours pour qu'on puisse organiser ca. " Pas d'annonces concrète hormis un probable gel des loyers HLM. Réaction d'une manifestante : " nul. Je pense que c'est un pion qu'on a mis ici, il fait son travail mais c'est un pion " Dans les locaux du syndicat indépendantiste UGTG ELIE DOMOTA : " aujourd'hui il nous a donné l'impression d'avoir entendu. Ce qui est dommage c'est qu'on nous entende 15 jours après. Il a déjà un certain nombre de réponses qu'il n'a pas osé dévoiler parce qu'il a dit qu'il voulait s'assurer que ces réponses là aillent directement dans le porte monnaie des plus démunis. Donc nous attendons qu'il nous fasse part de ces mesures là, et lorsqu'il le jugera utile les négociations débuterons " Le dialogue semble renoué, il était interrompu depuis jeudi dernier.

Émission

19 20. Edition nationale

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

journaliste

Emilie Quenot

journaliste reporter d'images

Loïc Lemoigne

monteur

Christine Beauvalet

participant

Yves Jégo
Elie Domota

AdBlock activé!