Politique, le temps des femmes ? - Vidéo Ina.fr

Politique, le temps des femmes ?

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Téléchargez le programme sur votre ordinateur
graver
Créez votre DVD à la carte (5€ de frais de gravure par DVD gravé)

Politique, le temps des femmes ?

France Europe Express

video 19 nov. 2006 666 vues 01h 37min 46s

Christine OCKRENT consacre son émission à la place et au rôle des femmes en politique suite au succès de Ségolène ROYAL aux primaires socialistes. Pour en parler, elle reçoit Christine LAGARDE, ministre déléguée au Commerce extérieur, et six autres invitées.- Micro trottoir sur la place des femmes en politique, le rôle qu'elles y jouent.- Christine LAGARDE, Marielle DE SARNEZ, vice-présidente de l'UDF, députée européenne ADLE (alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe), Françoise DE PANAFIEU, vice-présidente du groupe UMP à l'Assemblée nationale, députée-maire du XVIIème arrondissement de Paris, Marine LE PEN, vice-présidente du FN, députée européenne groupe des non-inscrits, Corinne LEPAGE, présidente de Cap 21, réagissent à la victoire de Ségolène ROYAL aux primaires socialistes.- Christine LAGARDE revient sur son parcours professionnel. Elle explique pourquoi elle est entrée en politique. Elle précise que la parité n'est pas respectée dans le monde de l'entreprise, aux postes à responsabilités.- Françoise DE PANAFIEU précise comment Nicolas SARKOZY envisage d'affronter une femme au cours de la campagne électorale. Elle pense que la population a repéré les femmes comme compétentes, mais qu'elles ne sont pas reconnues dans le monde politique.- Marielle DE SARNEZ fait part de ses idées pour améliorer la représentation des femmes et la situation économique et sociale des femmes.- Corinne LEPAGE réclame des réformes constitutionnelles pour une meilleure représentation des femmes en politique. Il faut aussi une modification des règles du jeu. Elle rappelle que le combat des femmes n'est pas un combat communautariste.- Fadela AMARA, présidente de "Ni putes, ni soumises", précise que la société est plus en avance que les partis politiques.- Marine LE PEN précise que la parité est respectée au Front national. Elle explique que les femmes n'arrivent pas en politique à cause de la longévité politique. Elle souhaite une profonde modification de la vie politique pour que les femmes s'investissent tout en s'occupant de leur famille.- Réjane SENAC-SLAWINSKI, politologue, enseignante à l'université Paris III, rend compte des entretiens qu'elle a eus avec des responsables politiques à propos de la loi sur la parité.- Christine LAGARDE s'exprime sur la discrimination positive à l'égard des femmes.- Marielle DE SARNEZ explique que la loi sur la parité ne suffit pas. Il faut changer le mode de scrutin pour voir plus de femmes à l'Assemblée nationale.- Publication d'un sondage sur l'appréciation des pratiques politiques des femmes.- Françoise DE PANAFIEU explique qu'aujourd'hui les hommes et les femmes se situent au même niveau dans la société : les hommes ne sont plus des guerriers, ils se sont appropriés des qualités propres aux femmes, et inversement.- Fadela AMARA explique qu'un processus d'identification est nécessaire ainsi que des aides pour augmenter le nombre de femmes qui s'engagent.- Corinne LEPAGE explique que si les femmes viennent au pouvoir, cela signifie que c'est le temps des changements. Elle affirme qu'elle sera candidate à l'élection présidentielle.- Françoise DE PANAFIEU affirme qu'elle ne sera pas candidate.- Lionel COTTU rend compte des propos tenus sur les blogs à propos des candidatures des femmes à l'élection présidentielle.- Les invitées répondent aux questions posées par les internautes et transmises par Ilana MORYOUSSEF : ce que les femmes ont à apporter, la représentativité de la classe politique par rapport à la société, le renouvellement de la classe politique.- Entretien en duplex avec Alexander STUBB, député européen finlandais (PPE). Il précise qu'il n'y a aucune distinction entre les activités des députés européens, hommes ou femmes.- Lionel COTTU évoque la place des femmes en politique dans les autres pays européens. Ses propos sont illustrés en images.- Marine LE PEN précise qu'une des qualités des femmes en politique est qu'elles restent attachées à la réalité.- Alexander STUBB précise qu'en Finlande, des groupes de femmes parlementaires quel que soit leur parti sont formés. Il signale également qu'un homme peut prendre un congé paternité d'un an pour aider sa femme à avancer dans sa carrière.- Christine LAGARDE affirme que certains sujets nécessiteraient des réunions transpartisanes.- Alexander STUBB rappelle qu'il reste des progrès à accomplir en Finlande.- Fadela AMARA signale que la priorité des autorités aujourd'hui doit être les violences faites aux femmes.- Christine LAGARDE envisage de se présenter aux élections municipales.- Françoise DE PANAFIEU envoie un message à Nicolas SARKOZY, président de l'UMP, pour parvenir à la parité au sein du parti.- Marielle DE SARNEZ tente d'expliquer le retard français en matière de parité.- Corinne LEPAGE affirme être favorable à un débat entre les candidats écologistes.- Marine LE PEN explique pourquoi elle estime que SARKOZY-ROYAL est une primaire au centre. Elle précise où se situe le Front national.- Fadela AMARA évoque la dynamique qui pourrait naître de la candidature de Ségolène ROYAL.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!