[Astiz : libere Argentine] - Vidéo Ina.fr

[Astiz : libere Argentine]

Publicité

[Astiz : libere Argentine]

19 20

19 20 Edition nationale

video 15 août 2001 366 vues 01min 51s

Reportage. En Argentine, l'ancien capitaine de frégate Alfredo Astiz a été libéré hier soir après que son extradition, demandée par l'Italie et la France, eût été rejetée par le gouvernement. Surnommé "l'ange blond de la mort", Alfredo Astiz avait été arrêté le 1er juillet 2001. Il est considéré comme l'un des pires tortionnaires de la période de la dictature argentine. Il a été condamné à la prison à perpétuité par contumace par la justice française en 1990 pour l'enlèvement et la disparition de deux religieuses françaises, Alice Domon et Léonie Duquet, en décembre 1977. Commentaire sur images d'archives.[Source : documentation France 3] L'ancien capitaine de frégate Alfredo Astiz , qui a été libéré hier soir après que son extradition, demandée par la justice italienne et française, eût été rejetée par le gouvernement. Surnommé "l'ange blond de la mort", Alfredo Astiz , avait été arrêté le 1er juillet 2001. Sa libération est intervenue quelques heures après que le ministre argentin des Affaires étrangères eut annoncé officiellement que l'Argentine n'accorderait pas son extradition en vertu du principe de "territorialité". Alfredo Astiz est considéré comme l'un des plus grands tortionnaires de l'Ecole de Mécanique de la Marine à Buenos Aires où ont disparu au moins 5.000 des 30.000 victimes attribuées à la dictature. L'ex-capitaine de frégate, âgé de 49 ans, a été condamné à la prison à perpétuité par contumace par la justice française en 1990 pour l'enlèvement et la disparition de deux religieuses françaises, Alice Domon et Léonie Duquet, en décembre 1977.

Émission

19 20 Edition nationale

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

journaliste

Jean Marc Pitte

AdBlock activé!