[Heaulme témoin dans le procès Dils] - Vidéo Ina.fr

[Heaulme témoin dans le procès Dils]

Publicité

[Heaulme témoin dans le procès Dils]

19 20

19 20 Edition nationale

video 25 juin 2001 14189 vues 02min 13s

Reportage consacrée à l'audition cet après midi comme témoin de Francis Heaulme dans le procès en révision de Patrick Dils. Cette déposition à huis clos pourrait être un moment-clef pour établir l'erreur judiciaire qui est fortement envisagée dans le dossier de Patrick Dils , condamné à la perpétuité en 1989 pour le meurtre de deux enfants. Alternance de commentaires sur des images d'archives du crime, des images d'illustration et des interviews de la grand mère des victimes,de l'avocat de famille des victimes Maître Dominique RONU et de l'avocat de Patrick DILS Maître Jean Marc FLORAND. Plateau en situation de Clément WEILL RAYNAL.[Source : documentation France 3] La quatrième journée d'audience du procès en révision de Patrick Dils , qui a débuté ce matin devant la cour d'assises des mineurs, s'annonce déterminante avec l'audition cet après midi comme témoin de Francis Heaulme, l'un des tueurs en série les plus meurtriers des annales criminelles françaises. Cette déposition à huis clos pourrait être un moment-clef pour établir l'erreur judiciaire qui est fortement envisagée dans le dossier de Patrick Dils , condamné à la perpétuité en 1989 pour le meurtre de deux enfants à Montigny-lès-Metz, en Lorraine, le 28 septembre 1986. Jusqu'à maintenant, Francis Heaulme, 42 ans, surnommé le "routard du crime" et déjà condamné cinq fois dont deux fois à perpétuité pour des meurtres commis entre 1984 et 1992, a toujours nié avoir tué Alexandre Beckrich et Cyril Beining, tous deux âgés de huit ans. Il reconnaît pourtant les avoir vus, explique qu'ils lui auraient jeté des pierres le jour du crime et qu'il les aurait "engueulés". Pour la famille des victimes, patrick Dils est bien le meurtrier des enfants. SONOREs JEAN FRANCOIS ABGRALL "c'est la première approche qu'il a eu jusqu'à présent pour expliquer les meurtres pour lesquels il a été confondu. C'est toujours des petites scénettes comme ça qu'il explique, il est toujours témoin ou il arrive toujours sur une scéne de crime....à chaque fois il a été l'auteur des faits" La grand mère réitère ses convictions Président du tribunal " Gardes faites entrer l'accusé"

Émission

19 20 Edition nationale

Production

producteur ou co-producteur

France 3

Générique

journaliste

Clement Weill Raynal

journaliste reporter d'images

Salah Agrabi

participant

Dominique Rondu
Jean Marc Florand
Ginette Beckrich
Jean François Abgrall

AdBlock activé!