Aller au contenu principal
L'archivage audiovisuel

L'archivage audiovisuel

L’INA enrichit en permanence ses fonds.

Crédits photo : Georges Galmiche

Outre ses missions d’archivage des sociétés nationales de programmes (France Télévisions, Radio France) et de dépôt légal de l’audiovisuel et du Web média, l’INA enrichit ses fonds par la collecte des archives proposées, en don ou dépôt, par tous types de partenaires : médias, sociétés de production, institutions, associations, entreprises ou même simples particuliers.

L’INA collecte essentiellement des contenus audiovisuels (vidéo et/ou sonore), sur supports physiques (films, cassettes vidéo, bandes sonores…) ou sous forme de fichiers numériques (MPEG-4, WAV, …). Toutefois, l’INA peut aussi collecter des archives écrites, mais uniquement si elles présentent un lien direct avec l’histoire de la radio et de la télévision.

Le périmètre de la collecte est large et peut inclure notamment :

  • des programmes télévisés ou radiodiffusés (ou encore produits pour une diffusion Web), ainsi que les rushes associés.
  • des contenus audiovisuels non diffusés et/ou inédits : captations de spectacles, lectures ou conférences, collectes de témoignages, etc.
  • des œuvres d’art sur support audiovisuel (art vidéo…), en lien avec les musées ou institutions en charge de ce patrimoine.

Collecte, sauvegarde et valorisation


Collecte et expertise des fonds


Sauvegarde vidéo et numérisation


Restauration vidéo


Restauration audio

Lancer le diaporama : 4 images

Comment l’INA archive-t-il les fonds collectés ?

L’Institut est en mesure d’assurer toutes les étapes de traitement des archives audiovisuelles qu’il prend en charge, notamment la numérisation, l’indexation et la conservation pérenne des fichiers issus de la numérisation, ainsi que la conservation physique des supports originaux si nécessaire.

Les conditions exactes de traitement et de conservation font l’objet d’une discussion avec chaque partenaire, en fonction de la nature du fonds, et du projet d’archivage associé. Selon les cas, une participation financière du partenaire aux opérations peut être demandée.

Comment les fonds collectés sont-ils valorisés ?

L’INA propose de multiples formes de valorisation pour les fonds qu’il collecte, dont les modalités sont à préciser avec chaque partenaire :

  • valorisation scientifique avec la mise en consultation à destination des chercheurs dans le cadre de l’INA thèque.
  • valorisation commerciale sur le site IINA mediapro et mediaclip , avec le cas échéant un partage de la valeur générée avec le partenaire.
  • valorisation grand public sur le site ina.fr.

Vous disposez de fonds audiovisuels et voulez savoir s’ils sont susceptibles d’intéresser l’INA ? Contactez-nous.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Conseil et expertise

Le service Conseil et expertise de l’INA accompagne tous les organismes disposant de fonds d’archives ou produisant des contenus : expertise des fonds, préconisations techniques, assistance à maîtrise d'ouvrage, conseil stratégique et formation des équipes.