Aller au contenu principal
Le gilet jaune, déjà un symbole contestataire avant "les gilets jaunes"

Le gilet jaune, déjà un symbole contestataire avant "les gilets jaunes"

retour vers l'info - 15.11.2019 - 02:46 - vidéo

Il y a un an, les gilets jaunes recouvraient les rues et les écrans de télévision. Mais le gilet jaune, le vêtement, ce symbole de la contestation, ça date d'avant les gilets jaunes. On en a même retrouvé la trace... en 1997.Les premiers à enfiler le jaune, ce sont peut-être des Belges en 1997, venus défiler devant le siège à Boulogne contre la fermeture de l'usine de. Pas vraiment un gilet, plutôt une chasuble. Le gilet qu'on connaît, c'est le gouvernement qui l'a imposé aux automobilistes français, en 2008.Le gilet jaune est dans la boite à gants, le ver est dans le fruit. Quelques mois plus tard en Bretagne, les routes sont bloquées par les opposants à l'écotaxe qui doit frapper les poids lourds. Et ils enfilent le fameux gilet.Finalement, ils opteront pour le bonnet rouge, mais un mois plus tard, des handicapés défilent en gilet jaune à Nantes. Leur revendication : des salaires décents.Le gilet devient un emblème. Comme en 2011, avec ces salariés victimes de l'amiante. En 2012, avec ces employés en colère contre la fermeture de leur usine. Et toujours en 2012, des parents d'élèves qui dénoncent la fermeture d'une classe dans leur village. L'un d'eux... aura une idée... qui fera son chemin : "Ce matin pour faire connaître leur lutte, les parents sont passés à la vitesse supérieure en déménageant bureaux et tableaux noirs sur ce rond-point de Dinan. Drôle d'endroit pour faire classe".2013, des salariés d'une usine en redressement enfilent le gilet et vont tracter. Où ça ? Sur une barrière de péage, près d'Aix en Provence. Mais c'est en 2014 que le gilet jaune se fait un nom. Le nom de la colère. Celle des parents d'élèves, encore eux, opposés à la réforme des rythmes scolaires.Le gilet jaune n'est plus un vêtement de sécurité, il est devenu une personne. Alors à l'automne 2018, quand une mobilisation nationale se prépare sur les réseaux sociaux, le gilet y trouve naturellement sa place : "On a tous un gilet jaune dans la bagnole. Foutez-le sur le tableau de bord, jusqu'au 17."La vidéo de cet internaute, Ghislain Coutard, postée le 24 octobre sur Facebook, sera vue plus de 5 millions de fois. Le 17 novembre, acte 1 de la mobilisation, ils seront des centaines de milliers à défiler dans les rues de France, aux péages, sur les ronds-points. En jaune.

Producteur / co-producteur Institut national de l'audiovisuel
Générique Rédacteur en chef : Richard Poirot
Descripteur(s) accessoire d'habillement, conflit social, manifestant, manifestation, mobilisation, politique économique, politique sociale, revendication

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.