Aller au contenu principal
Films amateurs : du Super 8 au smartphone

Films amateurs : du Super 8 au smartphone

Retour vers l'info - 30.01.2018 - 02:48 - vidéo

[Autres génériques et descripteurs] : BASSE Paul (Redacteur) La sélection officielle du mobile film festival est dévoilée aujourd'hui. Le concept : un téléphone portable, une minute, un film. De nos jours, les vidéastes amateurs ont la caméra glissée dans leur poche. Mais dans les années 60, c'était la caméra super 8 qui faisait référence. Un objet vintage qui revient d'ailleurs à la mode ! "Dès qu'il y a un rayon de soleil, appareil en batterie, ils envahissent les abords des bâtiments et jardins publics mitraillant à leur manière tout ce qui à leur yeux peut présenter pour la postérité un caractère d'évènement ils : ce sont les presse-boutons, les chevaliers de la pellicule passionnés du 7eme art. 1965, la caméra super 8 fait son apparition. Elle est petite, facile d'utilisation, abordable financièrement. C'est une révolution dans le monde du cinéma amateur. La vidéo n'est plus réservée aux professionnels ! Objet vintage remplacé aujourd'hui par le smartphone. A tel point qu'un festival de film réalisé avec mobile attire chaque année plus de participants. Pour faire des films, aujourd'hui rien de plus simple ! Mais à l'époque du format super 8, il fallait tout de même un peu de technique. Une fois équipé, réaliser des films est donc à la portée de tous. Conséquences : Les clubs de cinéastes amateurs se multiplient. Pour ces Spielberg en herbe, si la technique est au point, il y a quelques lacunes en termes de direction d'acteurs. " Vous nous faites suer avec votre mobilisation générale. Alors là je crois que c'est une des plus grandes difficultés car je crois que les acteurs on n'est pas on ne s'improvise pas acteur même si on tourne entre amis c'est difficile". Mais la caméra super 8 va doucement se faire remplacer par les caméscopes vidéo à la fin des années 80. Plus besoin de montage sur bandes. Le film est directement visible sur la télé. La vidéo n'est plus création mais consommation ! Entre 1988 et 1990, 800 000 caméscopes seront vendus en France. Les Français deviennent des chasseurs d'images. "Le déclic s'est produit avec l'arrivée du caméscope cette caméra qui se branche sur le poste de TV, un marché en constante progression, même si le modèle simple reste un investissement". Mais la caméra super 8 tient aujourd'hui sa revanche. En surfant sur la folie du vintage, Kodak vient de ressusciter la reine des caméras amateurs de l'ère analogique. Coût de la Madeleine de Proust plus de 2 000 euros tout de même.

Producteur / co-producteur Institut national de l'audiovisuel
Générique Rédacteur en chef : Géraldine Cornet Lavau

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.