Aller au contenu principal
Fête de la musique : On devrait écouter les Français plus souvent

Fête de la musique : On devrait écouter les Français plus souvent

Retour vers l'info - 21.06.2017 - 02:36 - vidéo

21 juin 1982. Chaque Français est invité à descendre dans la rue pour faire de la musique. C'était un moyen pour le gouvernement socialiste de faire plaisir à son jeune électorat. Mais pour cette 1ère édition, peu de musiciens amateurs se sont risqués dans les rues. Les festivités ont été organisées au dernier moment et ce soir-là, l'équipe de France de foot affrontait le Koweit en Coupe du monde. Certains journalistes se sont même demandés si c'était à l'Etat de lancer ce genre de festivités. Et Jack Lang, le Ministre de la Culture, de rétorquer: "Nous n'organisons pas, libre à chacun de témoigner, par son instrument de musique, sa joie à voir l'été revenir." Malgré tout, ça prend. Trois ans plus tard, la fête française devient une institution européenne, un fait relayé par François Mitterrand en personne: "Ce soir dans toute l'Europe, c'est plus de 30 millions de jeunes Européens qui [...] joueront de la musique, bien ou mal, mais qui exprimeront ce qu'ils ont dans le coeur". En moins de 10 ans, la fête est célébrée sur les cinq continents. Pour l'édition 2016, pas moins de 120 pays ont participé aux festivités. Le 21 juin, la fête "made in France" s'exporte !

Producteur / co-producteur Institut national de l'audiovisuel
Générique Rédacteurs en chef : Richard Poirot, Géraldine Cornet Lavau

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.