Aller au contenu principal
Radios pirates : les bonnes ondes des années 70

Radios pirates : les bonnes ondes des années 70

retour vers l'info - 13.02.2017 - 03:03 - vidéo

En cette journée de la radio, remontons le temps, à l'époque des radios pirates. En 1953 donc, l'Etat a le monopole de la bande FM. Pas question d'accepter des radios privées. En Grande-Bretagne, la situation est similaire, même contrôle des ondes. C'est alors que naît une radio pirate musicale devenue mythique, radio Caroline.A partir de 1965, elle émet hors des eaux territoriales et secoue la rigide Albion.1969, la première radio libre française s'appelle radio Campus. D'autres suivent. Des créations souvent portées par des combats politiques. Les écologistes sont très actifs par exemple : 1977, qui se souvient de Radio Verte...1978, le gouvernement hausse le ton. L'interdiction ne suffit pas, il veut durcir les sanctions. Cependant, certains élus s'interrogent. Effectivement, le mouvement ne s'arrête pas, les radios pullulent, il existe même une Association pour la libération des ondes, l'Alo, créé en septembre 1977. Son président a enregistré la mort d'une de ces radios pirates.La FM est aussi le champ du combat politique. La CGT crée Lorraine coeur d'acier à Nancy. La police s'invitera à l'antenne.Le Parti Socialiste lance Radio Riposte en 1979. Après la diffusion d'un discours de son premier secrétaire, François Mitterrand, les forces de l'ordre rappliquent. Mitterrand avait promis de libérer les ondes FM s'il devenait président. Ce qu'il fera en 1982. Mais écoutons, cinq ans plus tôt, celui qui deviendra son ministre de la communication, Georges Fillioud.Sa crainte s'est réalisée, les radios indépendantes se feront manger par les réseaux. Le temps des radios libres et associatives aura été de courte durée.

Producteur / co-producteur Institut national de l'audiovisuel
Générique Rédacteur en chef : Richard Poirot

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.