Aller au contenu principal
De Lindbergh au Concorde : le mythe du Paris-New York

De Lindbergh au Concorde : le mythe du Paris-New York

retour vers l'info - 22.11.2016 - 02:36 - vidéo

Charles Lindbergh avait mis 33 heures et 30 minutes pour relier les Etats-Unis à la France, une première qui lancera la mythique liaison aérienne Paris - New York. Il y a 39 ans, ce 22 novembre 1977, Air France inaugurait alors le premier vol en Concorde entre ces deux villes lumières. Mais la liaison transatlantique par les airs naît au lendemain de la Seconde guerre mondiale. Le 6 février 1946, premier vol commercial d'un Constellation de la TWA, il se pose à Paris en provenance de New York après un vol de 20 heures. Il sera supplanté par le Boeing 707 à partir de la fin des années 50. Cet avion à réaction annonce le crépuscule des gros porteurs à hélice. L'Atlantique se survole désormais en 6 heures. En 1962, Air France lance une nouvelle ligne Paris - New York avec départ à 10 heures du matin, un rêve d'homme d'affaires ! A cette époque, le Concorde est déjà un projet, il a sa forme d'aile en delta mais on en voit que l'ombre. Le supersonique raccourcira les distances, New York n'est plus qu'à 3h30 de Paris. Et même si à cette époque les vols commerciaux sont démocratisés, le Paris - New York reste à part et perpétue cet esprit des transatlantiques sur l'eau ou dans les airs.

Producteur / co-producteur Institut national de l'audiovisuel
Générique Présentateur : Richard Poirot Rédacteur en chef : Richard Poirot
Economie et société

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.