Aller au contenu principal
L'affaire DOMINICI : vérité factuelle

L'affaire DOMINICI : vérité factuelle

JT 20H - 28.10.1972 - 00:25 - vidéo

Gustave Dominici déclare que le commissaire Sébeille affirmait volontiers qu'il savait que les Dominici n'y étaient pour rien dans cette affaire mais qu'il lui fallait "quelqu'un" : Faux.Dès le début de l'enquête, les réticences, les mensonges, les silences et les contradictions multiples des membres de la famille Dominici avaient paru plus que suspects aux différents enquêteurs (Sébeille, mais aussi Périès, le Juge d'instruction ou Albert, le capitaine de Gendarmerie, sans compter les dizaines de journalistes couvrant l'affaire). Par la suite, les soupçons n'ont fait que grandir face aux incohérences toujours flagrantes des déclarations des Dominici, et ce jusqu'à la dénonciation de leur père par Gustave et Clovis et l'aveu final du patriarche, le 14 novembre 1953 (les différents rapports de Police et de Gendarmerie et le livre du commissaire Sébeille attestent formellement que les soupçons ont toujours pesé sur les Dominici, et ce pour les raisons évoquées ci-dessus).

Producteur / co-producteur Office national de radiodiffusion télévision française
Générique Journaliste : François Cornet Participant : Gustave Dominici
Descripteur(s) enquête de police
Economie et société
Médias

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.