Aller au contenu principal
Ghana: cercueils sur ordonnance

Ghana: cercueils sur ordonnance

Faut pas rêver - 14.10.1994 - 11:39 - vidéo

Au Ghâna, les enterrements sont de véritables fêtes auxquelles un des nouveaux ingrédients essentiels est la beauté du cercueil. En effet, et ce pour de coquettes sommes, on fait fabriquer des cercueils "personnalisés", à l'effigie d'animaux ou d'objets particuliers.Un vieux pêcheur d'Accra vient de mourir. Alors que des gens chantent et dansent à cette occasion, d'autres s'adressent à un atelier spécial afin de confectionner un cercueil à l'image de la vie du défunt : le cercueil aura la forme d'un poisson, d'un rouget. Dans cet atelier, on distingue d'autres cercueils à l'effigie d'animaux ou d'objets divers, leur prix peut représenter jusqu'à deux mois de salaire. Il est à noter que l'église s'oppose à la fabrication de ce type de cercueils.Le cercueil-rouget sillone à présent les rues de la ville avec le défunt "à son bord". Autour, les gens continuent à chanter et danser afin de se moquer de la mort. Arrivée du cortège au cimetière et là... problème : la nageoire dorsale du cercueil dépasse, il faut donc la casser. Le cercueil disparait alors sous les pelletés de terre...

Producteur / co-producteur France 3
Générique Réalisateur : Corinne Glowacki
Economie et société
Sciences et techniques

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.