Aller au contenu principal
2ème voyage et allocution du général De Gaulle en Algérie

2ème voyage et allocution du général De Gaulle en Algérie

JT 20H - 04.07.1958 - 10:01 - vidéo

2ème voyage du général de GAULLE en Algérieextrait discours De GAULLE de retour à Alger "voici que s'achève la rapide et émouvante visite à l'Algérie en compagnie de plusieurs ministres, nous sommes allés au coeur du pays et par là au coeur des problèmes...tout récemment j'ai déclaré à Alger au nom de la France que les 10 millions de Français d'Algérie ont tous les mêmes droits, je proclame que la France entend mener à bien sur ce sol le vaste plan de rénovation qui permettra d'atteindre le but et dont tous auront leur part...il s'agit d'abord que chacun gagne sa vie en travaillant, dès aujour'dui de nouveaux chantiers vont s'ouvrir, ils sont affectés 15 milliards supplémentaires de crédits pour l'année en cours s'ajoutant aux 621 milliards prévus en 1958 au budget métropolitain pour l'équipement de l'Algérie, nos grands établissements de crédit interviendront pour complèter les moyens de cette action d'urgence, il s'agit ensuite d'imprimer à l'Algérie un grand et nouvel essort d'activités, la contrée peut avoir une industrie moderne..." puis il détaille les mesures économiques prévues au plan de développement.

Producteur / co-producteur Radiodiffusion Télévision Française
Générique Journaliste : Léon Zitrone
Descripteur(s) Algérie, cérémonie officielle, décolonisation, discours, FAF-France, gouvernement, Guerre d'Algérie, Kabylie, Mollet, Guy, Palestro, prise d'armes, programme politique, Salan, Raoul, Tizi Ouzou, voyage
Histoire et conflits
Politique

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.