Aller au contenu principal
Décision de la Cour de révision dans l'affaire Patrick Dils

Décision de la Cour de révision dans l'affaire Patrick Dils

19/20 Edition nationale  - 03.04.2001 - 02:45 - vidéo

Reportage à Toul, où la Cour de révision se prononcera en début d'après-midi sur la demande de révision déposée par Patrick Dils , 31 ans, condamné à la prison à vie pour le meurtre de deux garçons en 1986 à Montigny-les-Metz (Moselle), et qui affirme que le tueur en série Francis Heaulme est mêlé à ce meurtre.Interview de Patrick Dils depuis la prison de Toul, "je suis serein, je suis confiant...stress, angoisse, nervosité...les dernière heures sont extrêment dures à vivre".Commentaire sur alternance d'images factuelles et d'archives.[Source : documentation France 3] La Cour de révision se prononcera en début d'après-midi sur la demande de révision déposée par Patrick Dils , 31 ans, condamné à la prison à vie pour le meurtre de deux garçons en 1986 à Montigny-les-Metz (Moselle) et qui affirme que le tueur en série Francis Heaulme est mêlé à ce meurtre. La Cour pourrait prononcer l'annulation de la condamnation et renvoyer Patrick Dils devant une nouvelle cour d'assises des mineurs, puisqu'il avait 16 ans au moment des faits. Elle pourrait aussi rejeter cette demande ou ordonner un nouveau supplément d'information. L'avocate générale de la Cour de cassation siégeant en Cour de révision, s'est prononcé pour une annulation, mais avec le maintien de Dils en détention. Patrick Dils avait été condamné, en 1989, par la cour d'assises des mineurs de la Moselle, à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de Cyril Beining et Alexandre Beckrich, tous deux âgés de 8 ans. Les deux garçons avaient eu le crâne fracassé à coups de pierre. Interpellé sept mois après, Patrick Dils a d'abord reconnu les faits avant de se rétracter. Il a aussi reconnu sans se tromper les pierres ensanglantées qui ont servi aux meurtres et écarté celles qui avaient simplement été tachées de sang. Depuis qu'il a rétracté ses aveux, Patrick Dils se bat pour faire reconnaître son innocence. Aidé de ses avocats, il a réussi à prouver que le tueur en série Francis Heaulme était à proximité des lieux du crime le jour des faits. Déjà condamné deux fois à perpétuité, Heaulme a reconnu avoir été sur place mais se dit étranger au meurtre.

Producteur / co-producteur France 3, France 3 Nancy
Economie et société

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.