Aller au contenu principal
RAPPEL AFFAIRE RADDAD

RAPPEL AFFAIRE RADDAD

13 heures le journal - 04.09.1998 - 02:18 - vidéo

L'ancien jardinier marocain Omar RADDAD a été libéré de la centrale de Muret (Haute-Garonne) où il purgeait une peine de 18 ans de réclusion criminelle pour le meurtre en 1991 de sa patronne Ghislaine MARSHALL. Le rappel des faits. - Archives 1994 : Omar Raddad sortant d'un fourgon cellulaire et disant aux journalistes : "Je suis innocent !". - Archives 1994 : procès à Nice, l'avocat de O. RADDAD, Jacques VERGES. - Archives : Février 1994, déclaration de Jacques VERGES après le verdict : "Il y a 100 ans, on condamnait un jeune officier qui avait le tort d'être juif, aujourd'hui on condamne un jardinier qui a le tort d'être maghrébin". - Archives : Villa à Mougins de Ghislaine MARSHALL, "La Chamade" / gendarmes, enquêteurs sur place / Inscription sur une porte avec du sang : "Omar m'a tuer". - Archives : Une de journaux dont GLOBE-HEBDO : "L'affaire Omar" - ITW Jean-Marie ROUART, écrivain : "Omar est innocent. C'est évident". - Archives : Unes de journaux : LIBERATION, LE PARISIEN,... - Archives : Ex-détenu au Maroc qui prétend innocenter Omar. - Archives : Rapport d'un expert en graphologie concluant que l'écriture n'est pas celle de Ghislaine MARSHALL. - Archives : Un détective privé ayant travaillé sur l'affaire (muet). - Archives : Omar Raddad dans le box des accusés durant son procès

Producteur / co-producteur France 2
Générique Journaliste : Dominique Verdeilhan
Présentateur : Antoine Cormery
Participants : Jacques Vergès, Jean Marie Rouart
Descripteur(s) Marchal, Ghislaine
Economie et société
Médias

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.