Aller au contenu principal
Ris orangis : Tron

Ris orangis : Tron

F2 Le Journal 20H - 12.06.1996 - 02:15 - vidéo

Selon l'enregistrement d'une conversation téléphonique entre l'attachée parlementaire de Georges TRON, député RPR de l'Essone et maire de Draveil, et un jeune animateur de la mairie de Ris-Orangis, publiée dans "Libération", cette dernière aurait assuré les jeunes du soutien du député s'ils cassaient des équipements publics. - Georges TRON entouré de micros / Thierry MANDON, maire PS de Ris-Orangis / façade bâtiments (piscine, bibliothèque) qui ont été dévastés dimanche 9 juin / BT journal "Libération" / permanence de Georges TRON. - Façade hôtel de ville de Ris-Orangis avec conversation téléphonique tout juste audible (sous-titrage) : à la question de l'éducateur qui demande s'il doit maintenir la pression sur les jeunes "même s'ils cassent", l'attachée parlementaire lui explique qu'il ne faut pas nuire aux Rissois, mais que pour les édifices publics "alors ça, y'a pas de problème". - Conférence de prese de Georges TRON : "S'il s'avère que ma collaboratrice a tenu, sous cette forme, ces propos, non seulement je condamne ces propos mais je désavoue ma collaboratrice". - Interview Thierry MANDON sur les suites judiciaires qu'il a l'intention de donner à cette affaire. - Bref plan quartier de Ris.

Producteur / co-producteur France 2
Générique Journaliste : Patrice Romedenne
Participants : Georges Tron, Thierry Mandon
Economie et société
Médias
Politique

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.