Aller au contenu principal
ADN : la clé des Cold cases

ADN : la clé des Cold cases

13h15 le samedi - 02.06.2012 - 27:33 - vidéo

Reportage consacré aux progrès réalisés dans le domaine de la science génétique qui permet d'élucider plusieurs délits et crimes restés impunis.Le reportage alterne un commentaire en voix-off sur images factuelles, images de reconstitution, images d'archives et bancs-titres avec les interviews de membres des familles des victimes et d'experts.- Evocation d'un fait divers sur images de reconstitution : en mai 1985 en Picardie, Sophie Borca, 16 ans, a étéassassinée à la sortie de son lycée.- Interview de la mère de Sophie Borca. Elle exprime le regret de ne pas avoir bousculé la justice pour qu'elle élucide le cas . Aujourd'hui, son espoir réside dans la génétique.- Entretien avec Corinne HERMANN , spécialiste en cold cases, au sujet du meurtre de Sophie Borca. Tous les scellés prélevés sur la scène du crime peuvent être analysés et révéler le coupable. - Rencontre avec le commandant Frédéric BRARD, chef du laboratoire de la gendarmerie (IRCGN). Grâce à l'ADN, les experts sont en mesure de retrouver des traces d'un meurtrier, même si l'échantillon est minuscule et l'ADN dégradé.- La caméra pénètre dans la salle propre du laboratoire d'analyses génétiques de la gendarmerie où un échantillon de sang prélevé sur une scène d'infraction est analysé. - Le profil génétique obtenu est envoyé au fichier des empreintes génétiques qui recense les criminels français mis en cause ou condamnés. Si l'empreinte n'est pas enregistrée le crime ne peut pas être résolu.- Evocation d'un fait divers sur un montage d'images d'archives et sur des images de reconstitution. Après 10 ans, l'assassin d'Elodie Kulik a été démasqué grâce à une nouvelle méthode : la recherche de profils ayant des liens de parentalité.- Interview avec le père d'Elodie qui se dit soulagé et satisfait de cette découverte.- Entretien avec Paul BETHELL, inspecteur de police au pays de Galles, qui a enquêté sur une affaire de meurtres en série élucidée grâce à cette méthode.- Interview de Jonathan WHITAKER, expert généticien qui a suggéré l'utilisation de cette méthode à l'inspecteur. - Le commandant Frédéric BRARD s'exprime sur les craintes que cette recherche suscite : la question de la liberté individuelle. Mais la méthode est efficace, elle doit tout simplement être encadrée par la loi.

Producteur / co-producteur France 2
Générique Journaliste : Pauline Dordilly Participants : Corinne Herrmann, Frédéric Brard
Descripteur(s) ADN, crime, enquête de police, génétique, IRCGN

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.