Aller au contenu principal
Tapie justifie l'arbitrage et l'indemnisation de 285 millions d'euros

Tapie justifie l'arbitrage et l'indemnisation de 285 millions d'euros

Soir 3 journal - 10.09.2008 - 02:37 - vidéo

Bernard TAPIE est reparti en croisade contre le Crédit Lyonnais aujourd'hui pour justifier le bien fondé de la décision du tribunal arbitral qui lui a octroyé une indemnisation record de 285 millions d'euros à la charge de l'Etat dans l'affaire "Adidas". Il était auditionné pendant près de quatre heures par la commission des Finances de l'Assemblée Nationale, qui mène une "mission d'information" à propos de cette décision controversée. Bernard TAPIE : " j'ai 65 ans. Cette affaire dure depuis que j'ai 50 ans. Les pronostics de mes avocats : ils me pronostiquent 10 ans. A un moment donné je dis : halte au feu, il faut échanger le temps parce que le temps, il y a un moment donné à 65 ans, le temps il compte " Bernard TAPIE (en colère) : "je ne vous souhaite pas de porter un seul jour un nom qui devient une injure publique. C'est comme si je m'appelais enfoiré, pourri, ordure. Hors même si j'ai fait des fautes et j'en ai fait, je ne mérite pas du tout ce traitement. Alors la démagogie qui consiste à dire : ça représente combien d'enfants malades, moi je ne vous demande pas si votre campagne électorale présidentielle, Monsieur Bayrou, correspond à je ne sais pas combien de poliomyélites qu'on aurait pu soigner, c'est de la démagogie qui ne correspond pas à l'idée que je me fais de vous. " Bernard TAPIE : " je peux vous dire qu'à aucun moment, aucun aucun aucun, strictement aucun moment on peut voir la main du pouvoir actuel dans la décision de faire l'arbitrage " François BAYROU estime que c'était à la justice ordinaire de se prononcer : " dans une République où on ne bouge pas un trombone sans en référer à l'Elysée, 400 millions d'euros ça demande évidemment sans aucun doute une décision au sommet. " La gauche demandera une commission d'enquête parlementaire dès l'ouverture de la session début octobre.

Producteur / co-producteur France 3
Générique Monteur : Jany Le Roux Journalistes : Catherine Demangeat, Christelle Meral, Véronique Gaurel Journalistes reporter d'images : Michel Anglade, Rodolphe Augier Participants : Bernard Tapie, François Bayrou

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.