Aller au contenu principal
Mémoires noires : Bordeaux et Liverpool, ports négriers

Mémoires noires : Bordeaux et Liverpool, ports négriers

Thalassa : le magazine de la mer - 05.05.2006 - 07:10 - vidéo

Reportage consacré à deux villes qui furent des grands ports négriers, Liverpool et Bordeaux : ce passé est vécu de façon très différente dans l'une et dans l'autre ville.- A Bordeaux : nous suivons l'historien Eric SAUGERAS, qui fut le premier à parler du passé négrier de Bordeaux, dans une visite de la ville. Il donne des détails sur ce commerce, et il explique pourquoi ce passé a longtemps été tenu secret. Il milite pour que le silence soit levé.Interview du maire de Bordeaux, Hugues MARTIN, qui est favorable à ce projet, mais refuse de s'excuser.- A Liverpool, premier port négrier d'Europe : la mémoire de la traite négrière est beaucoup plus présente et active, et la ville a décidé de faire acte de repentance. Interview d'un conseiller municipal de la ville.Visite du musée maritime, qui a consacré un département entier à la mémoire du trafic d'esclaves. Interview du conservateur du musée.Interview d'un porte-parole de la mémoire collective des Noirs de Liverpool, qui est arrière-petit-fils d'esclave, et exerce le métier de guide touristique.Les Bordelais n'aiment pas parler de leur passé. Ils n'aiment pas qu'on associe leur port à l'histoire de la traite négrière. Pourtant comme Nantes, le Havre et la Rochelle, Bordeaux a pratiqué la traite transatlantique.Pendant près de deux siècles elle a envoyé des navires en Afrique pour échanger des esclaves contre des armes et de la pacotille puis les revendre dans ' le nouveau monde '. Aujourd'hui le port n'assume pas cette histoire, c'est ce que dénonce Eric Saugera, le seul historien à avoir véritablement travaillé sur le sujet.A Liverpool, l'un des plus grands ports négriers d'Europe, on regarde et on affronte le passé avec plus de courage. La ville s'est excusée contre ce qu'elle considère être un crime contre l'humanité et le port s'est doté d'un immense musée, à la mémoire des millions de victimes de la traite.

Producteur / co-producteur France 3
Générique Participant : Eric Saugera
Journalistes : Isabelle Billet, Jérôme Teigné
Descripteur(s) Bordeaux, commerce, esclavage, Liverpool, musée, port, souvenir, Tourisme, trafic illicite
Art et Culture
Economie et société

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.