Aller au contenu principal
Versailles, un château au service de la République

Versailles, un château au service de la République

Deux semaines après le début de la guerre en Ukraine, les chefs d'Etat de l'Union européenne sont conviés par Emmanuel Macron à se réunir au château de Versailles.

Par Florence Dartois - Publié le 10.03.2022 - Mis à jour le 11.03.2022
 

Deux semaines après le début de la guerre en Ukraine, les chefs d'Etat de l'Union européenne étaient conviés par Emmanuel Macron à se réunir dans le cadre prestigieux du château de Versailles jeudi 10 et vendredi 11 mars. Ce sommet, largement consacré au conflit ukraino-russe, se tient là où il y a cinq ans, en 2017, Emmanuel Macron recevait Vladimir Poutine. En 2018, il avait réitéré l’expérience en accueillant le prince héritier du Japon, Naruhito, un an avant qu’il ne succède à son père l’empereur Akihito.

Emmanuel Macron renoue ainsi avec une vieille tradition. Le Général de Gaulle, devenu le premier président de la Ve République en 1958, a remis au goût du jour les visites versaillaises. Il aimait recevoir ses invités officiels entre tradition monarchique et républicaine, dans le cadre du château de Versailles et fit même du Grand Trianon le lieu de résidence des chefs d'État étrangers accueillis par la France. Après lui, tous les présidents de la Ve République ont eu recours à ce joyau du patrimoine français pour éblouir leurs hôtes. 

François Mitterrand n'a pas dérogé à la règle. Il a publiquement conceptualisé cette démarche. Dans l’archive en tête d’article, interrogé en 1982, sur le choix du château pour l'organisation du G7, il expliquait la portée symbolique et concrète de Versailles. « Nous n’habitons pas des symboles, nous ne sommes pas sur des petits nuages, non, nous sommes au château de Versailles », expliquait-t-il lors d’une conférence de presse. Le président soulignait qu’il était avant tout question de « recevoir bien » des pays amis, « au nom du peuple français ». Il s’agissait d’une question d’hospitalité à la française.

Le château du Roi Soleil a toujours été le gage d’une image de marque, celle du prestige de la France, et évidemment celle de l'État, et François Mitterrand l’avait bien compris. Ce lieu à la renommée internationale contribuait selon lui au « rayonnement de la France ». Et à ceux qui reprochait à Versailles de ne pas être très républicaine, le chef de l’Etat rétorquait par une boutade, « mais le peuple de Paris est venu aussi à Versailles ! Il n’y a pas que les monarques. Ils s’y sont mêmes rencontrés dans les jours difficiles », plaisantait-il.

Les hôtes de Versailles

Versailles a donc toujours été un haut lieu diplomatique, accueillant les souverains et chefs d’Etat de la planète. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale de nombreuses rencontre officielles et sommets s’y sont également tenus.  Ci-dessous, une sélection de quelques archives - non exhaustives - des visiteurs de la majestueuse demeure de Louis XIV.

1960 : Khrouchtchev fait du tourisme

En 1960, le général de Gaulle accueille Nikita Khrouchtchev. Le chef du Kremlin visite le château, les appartements royaux, le parc et des jardins, guidé par André Malraux.

Nikita Khrouchtchev à Versailles
1960 - 05:35 - vidéo

1961 : les Kennedy dînent

En 1961, les époux Kennedy terminent leur visite officielle par un dîner organisé dans la galerie des glaces.

L'adieu de Paris à John et Jackie Kennedy
1961 - 00:25 - vidéo

1969 : Nixon au grand Trianon

En visite officielle en France, le président américain reçoit les honneurs au Grand Trianon et pose fièrement sur le perron en compagnie du général de Gaulle.

1992 : Boris Eltsine dans les pas de Pierre Ier

Lors de sa visite d’Etat de 48 heures, Boris Eltsine est reçu par François Mitterrand au Grand Trianon pour renouer les relations bilatérales entre les deux pays. Au programme, un dîner de gala pour sceller les retrouvailles franco-russes au cours duquel le président français rappelait qu'en 1717, le Tsar Pierre Ier de Russie avait rendu visite au jeune Louis XV alors âgé de 7 ans.

2011 : Angela Merkel diplomate

En janvier 2006, Angela Merkel arrive en France pour un sommet informel avec le président Chirac. Sa visite débute à Versailles dans le cadre d'une exposition sur les trésors de la ville de Dresde au 18ème siècle. L'entente franco-allemande n'est pas au beau fixe mais, charmée par la visite, la cheffe de l'Allemagne se montre diplomate et encourageante.

Angela Merkel à Versailles
2006 - 01:22 - vidéo

2014 : Xi Jiping choyé

En mars 2014, pour la première visite d’un chef d'Etat chinois en France, Xi Jinping est invité par François Hollande à un dîner à Versailles signé du grand chef Alain Ducasse. Il assistera aussi à un concert, visitera la galerie des glaces et repartira avec un buste du Général De Gaulle, après avoir rencontré des patrons de PME françaises.

Visite du président chinois Xi Jinping
2014 - 00:28 - vidéo

2017 : Poutine accueilli comme un roi

En mai 2017. fraîchement élu, le chef de l’État convie son homologue russe Vladimir Poutine pour une visite officielle dans l’ancien château royal. Tapis rouge et garde républicaine  sont le gage de la volonté de réchauffement des relations entre Paris et Moscou.

Visite de Vladimir Poutine à Versailles
2017 - 02:33 - vidéo

Pour les créateurs de contenus

L'équipe éditoriale de mediaclip, l'offre de l'INA réservée aux professionnels des médias et de la création, vous propose un clip avec François Mitterrand recevant ses homologues étrangers lors d'un sommet du G7 au château de Versailles en 1982.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.