Aller au contenu principal
Vernon Subutex, "à la recherche de la vérité, du plaisir, d'une sincérité"

Vernon Subutex, "à la recherche de la vérité, du plaisir, d'une sincérité"

A partir du 8 avril sur Canal+ et en ouverture du festival CanneSeries,"Vernon Subutex", la série adaptée des romans de Virginie Despentes, est très attendue. En 2015, à l'occasion de la sortie du premier tome de sa saga, Virginie Despentes évoquait l'ambiance de son roman.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 04.04.2019 - Mis à jour le 05.04.2019

Vernon Subutex, "à la recherche de la vérité, du plaisir, d'une sincérité"

A partir du 8 avril sur Canal+ et en ouverture du festival CanneSeries,"Vernon Subutex", la série adaptée des romans de Virginie Despentes, est très attendue. En 2015, à l'occasion de la sortie du premier tome de sa saga, Virginie Despentes évoquait l'ambiance de son roman.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 04.04.2019 - Mis à jour le 05.04.2019
Virginie Despentes : Vernon Subutex - 2015 - 03:36 - vidéo
 
Virginie Despentes : Vernon Subutex - 2015 - 03:36 - vidéo
A partir du 8 avril 2019 sur Canal+ et en ouverture du festival CanneSeries, "Vernon Subutex", la série adaptée des romans de Virginie Despentes, est très attendue. En 2015, à l'occasion de la sortie du premier tome de sa saga, Virginie Despentes évoquait l'ambiance de son roman.

Le 7 février 2015, dans le Soir 3, Francis Letellier accueille l'auteure Virginie Despentes à l'occasion de la sortie du premier tome son roman Vernon Subutex qui se déroule dans le Paris rock des années 90.

Virginie Despentes explique que ce qui relie ses personnages c'est un chagrin intrinsèque : "ce sont des gens qui ont du chagrin. Quel que soit leur âge, quel que soit leur boulot, quel que soit le quartier où ils habitent, ils ont de la peine. Il y en a que ça rend méchant."

Vernon Subutex est un rocker et pour elle, être rockeur c'est un système de valeur : "ce sont des gens qui ont été dans le rock dans les années 80-90. C'est un moment où ça voulait dire quelque chose : de ne pas avoir exactement la même vie que nos parents. Ne pas avoir la vie rangée dont pouvaient rêver nos parents pour nous. Mais pour de bonnes raisons, à travers le rock, c'est la recherche de la vérité, du plaisir, d'une sincérité."

En cherchant cet idéal son héros se perd : "parce qu'en ce qui le concerne, il a tout perdu, petit à petit, sans trop s'en rendre compte. Ça s'est délité autour de lui."

Drogue, violence et cynisme constituent l'univers du héros de Virginie Despentes mais avec des moments d'humanité : "il y a pas mal de personnages qui n'ont rien à voir ensemble mais qui arrivent quand même à communiquer, à se connecter…" Elle précise d'ailleurs que dans le second tome qu'elle termine, il y aura encore plus de connexions.

Francis Letellier lit quelques passages du roman afin d'illustrer "son style parfois rude" où elle "règle des comptes".

Amusée, elle précise : "Je fais parler des gens. Parfois ce n'est pas vraiment ce que je pense. Ou alors, je le pense mais j'ai des garde-fous et un contrôle moral plus fort que certains de mes personnages. Mais effectivement,  je règle des comptes."

Et elle conclut l'entretien par cette constatation : "Je ne suis pas la seule à trouver que dans Paris, c'est dur. Que ce n'est pas une ville qui invite en ce moment à la bonne humeur et à la relaxation."

Pour aller plus loin

Plus de vidéos sur Virginie Despentes

Florence Dartois


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.