Aller au contenu principal
Valéry Giscard d'Estaing à François Mitterrand en 1974 : «Vous n'avez pas le monopole du coeur»

Valéry Giscard d'Estaing à François Mitterrand en 1974 : «Vous n'avez pas le monopole du coeur»

LES PETITES PHRASES DES POLITIQUES - Quand et pourquoi Valéry Giscard d'Estaing a-t-il prononcé cette petite phrase devenue célèbre dans l'histoire politique française ? Explications avec le politologue Pascal Perrineau.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 10.03.2022 - Mis à jour le 25.04.2022
vous n'avez pas le monopole du coeur - 2022 - 03:00 - vidéo
 

Selon Pascal Perrineau, politologue, «Giscard s'arrondit avec cette phrase, Giscard s’humanise».

Cette phrase a été prononcée lors du débat d'entre les deux-tours de l'élection présidentielle de 1974.  Autour de la table, deux candidats s’affrontent. François Mitterrand pour la gauche, Valéry Giscard d’Estaing pour la droite. Ils sont à un moment du débat où le candidat socialiste lance la thématique de la répartition des fruits de la croissance économique. François Mitterrand attaque : « Le moment est venu, Monsieur Giscard d’Estaing, depuis longtemps, où il aurait fallu utiliser cette richesse créée par tous, afin que le plus grand nombre vive. C’est cela, c’est presque une question d’intelligence, je dirais aussi c’est une affaire de cœur. »

L'intéressé se montre agacé, regarde sévèrement François Mitterrand et réplique, avec cette phrase devenue célèbre : « Vous n'avez pas le monopole du coeur, vous ne l'avez pas ».  Une façon de remettre le candidat socialiste à sa place, explique Pascal Perrineau.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.