Aller au contenu principal
Un étudiant en 1964 : «Sans argent, les loisirs nous passent sous le nez»

Un étudiant en 1964 : «Sans argent, les loisirs nous passent sous le nez»

Vendredi dernier, un étudiant de 22 ans a tenté de mettre fin à ses jours en s'immolant à Lyon. Selon un syndicat étudiant, il était "en grande précarité". Ce problème n'est pas nouveau. En 1966, Roger, étudiant, racontait ses difficultés pour vivre.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 13.11.2019 - Mis à jour le 13.11.2019

Un étudiant en 1964 : «Sans argent, les loisirs nous passent sous le nez»

Vendredi dernier, un étudiant de 22 ans a tenté de mettre fin à ses jours en s'immolant à Lyon. Selon un syndicat étudiant, il était "en grande précarité". Ce problème n'est pas nouveau. En 1966, Roger, étudiant, racontait ses difficultés pour vivre.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 13.11.2019 - Mis à jour le 13.11.2019
Pauvreté des étudiants - 1964 - 04:07 - vidéo
 
Pauvreté des étudiants - 1964 - 04:07 - vidéo

Vendredi dernier, un étudiant de 22 ans a tenté de mettre fin à ses jours en s'immolant par le feu à Lyon. Il est entre la vie et la mort. Selon un syndicat étudiant, il était "en grande précarité". Ce problème n'est pas nouveau. En 1966, Roger, étudiant, racontait ses difficultés pour vivre.


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.