Aller au contenu principal
1972 : le terminal méthanier, «c'est comme un briquet» 

1972 : le terminal méthanier, «c'est comme un briquet» 

La préfecture de la Seine-Maritime a confirmé le 29 juillet l’installation prochaine d’un terminal flottant d’importation de gaz naturel liquéfié (GNL) dans le port du Havre. Sa mise en service est prévue en septembre 2023. En 1972, le journaliste George Leclere expliquait aux Français ce qu'était un terminal méthanier.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 05.08.2022
Inauguration de Fos : terminal méthanier - 1972 - 02:25 - vidéo
 

Dévoilé en mars, dans le contexte de la guerre en Ukraine et des coupures de gaz provoquées par la Russie, le projet de terminal méthanier flottant a reçu l'assentiment des autorités le 29 juillet. Le projet, qui sera installé dans le port du Havre, sera piloté par TotalEnergies, en concertation avec GRTgaz. 

Actuellement, d'après La Tribune, la France possède quatre terminaux terrestres d'importations de gaz naturel liquéfié (GNL), un à Dunkerque, un autre à Montoir-de-Bretagne et deux à Fos-sur-mer. Le GNL, transporté par des navires méthaniers, prend, toujours selon La Tribune, « moins de volume (600 fois moins) que l'état gazeux [transporté lui par pipe-line terrestre, NDLR] ». Pour être transporté par mer, le le gaz naturel est donc « transformé à l'état liquide à -162°C. A l'arrivée, il est regazéifié pour être injecté dans le réseau de transport de gaz national ou il peut être transporté par camion-citerne vers des sites industriels. »

Dans les archives de l'INA, nous avons retrouvé une belle archive de 1972 qui présente le fonctionnement du terminal méthanier de Fos-sur-Mer. Le journaliste George Leclere se veut pédagogue : « Un terminal méthanier comme celui de Fos-sur-Mer dans le fond, qu’est-ce que c’est ? c’est un gigantesque réservoir, comme un briquet. Vous apportez du gaz liquide, vous le gazéifiez pour utiliser la flamme, ici vous apportez du gaz liquide par bateaux, et vous le gazéifiez pour distribuer dans toute la France. Le terminal méthanier, c’est le 3e maillon de la chaîne du gaz naturel liquide, liquéfié dans le pays producteur, comme l’Algérie par exemple, le gaz naturel est transporté grâce à ces gigantesques méthaniers. Puis il est déchargé dans une station comme celle de Fos-sur-Mer, réalisé en commun par les sociétés gaz de France et Air Liquide. »

Après avoir expliqué les mesures de sécurité du site de Fos-sur-Mer, le journaliste conclut sur la perspective d'avenir pour le secteur énergétique français que constitue le développement de ces terminaux méthaniers.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.