Aller au contenu principal
Le tube de Stephan Eicher  : "Déjeuner en paix"

Le tube de Stephan Eicher  : "Déjeuner en paix"

Il y a trente ans était publié l’album “Engelberg” de Stephan Eicher.  Parmi les titres qui allaient devenir un tube de l'année 1991, "Déjeuner en paix". L'artiste suisse l'interprétait dans "Double jeu" en septembre 1991.

Par Florence Dartois - Publié le 05.11.2021
Stéphane Eicher "Déjeuner en paix" - 1991 - 03:32 - vidéo
 

Il y a trente ans était publié l’album “Engelberg” de Stephan Eicher. Pour l'occasion, il vient d'être réédité.  Parmi les titres qui allaient devenir un tube de l'année 1991, "Déjeuner en paix". L'artiste suisse l'interprétait dans "Double jeu" en septembre de cette année-là.

"Déjeuner en paix" dont les paroles ont été écrites par Philippe Djian décrit le quotidien et "les scènes de la vie conjugale" d'un couple sur fond d'actualités internationales. Et comme le raconte Dominique Blanc-Francard, qui a réalisé l’album "Engelberg", à Rebecca Manzoni sur France Inter  :  “Ce disque, c’est le début d’une revanche de la musique acoustique sur le son synthétique des années 1980.

Une madeleine de Proust aux saveurs de chocolat suisse à déguster en tête d'article.

Stéphane Eicher
1991 - 01:50 - vidéo

Stephan Eicher raconte où à été enregistré ce titre, pas en studio, mais dans le vieux casino abandonné dans les montagnes suisses d'Engelberg.

Musique : Stephan Eicher
1989 - 04:08 - vidéo

En 1989, dans "Lunettes noires pour nuits blanches" de Thierry Ardisson, Stephan Eicher évoquait ses origines, son goût de la technologie et son entourage professionnel, dont Mondino ou l'auteur Philippe Djian.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.