Aller au contenu principal
Les sex-toys, du tabou à la démocratisation

Les sex-toys, du tabou à la démocratisation

Ce mercredi, c’est la Saint-Valentin. À la place des cadeaux classiques, si vous offriez… un sex-toy ? Dans les années 90, ils se vendaient plutôt dans les sex-shops des quartiers chauds. Mais aujourd’hui, ce n’est plus un tabou et il est très facile de s’en procurer un.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 13.02.2024
Les sex-toys, du tabou à la démocratisation - 2024 - 01:00 - vidéo
 

L'ACTU.

Pour la Saint-Valentin, à la place des cadeaux classiques, si vous offriez… un sex-toy ? Dans les années 90, ils se vendaient en catimini plutôt dans les sex-shops des quartiers chauds. Mais aujourd’hui, ce n’est plus un tabou et il est très facile de s’en procurer un.

LES ARCHIVES.

Le montage d'archives disponible en tête d'article revient sur cet engouement progressif. Que vous soyez une femme, un homme, en couple, ou célibataire… il y en a pour tous les goûts, de toutes les couleurs et de toutes les tailles. Les sex-toys. Dans les années 80-90, ils étaient encore tabous. La télé en parlait très peu. Et pour s’en procurer un, il fallait se rendre dans un sex-shop d’un quartier chaud. Comme celui de maîtresse Claudia, propriétaire d’une sacrée collection. Si vous ne saviez pas quoi choisir ? Cette passionnée vous conseillait. À l’époque, le sex-toy était plutôt apparenté à la pratique sado-masochiste.

Les jouets sexuels se démocratisent

Mais à partir des années 2000, le regard sur ces jouets sexuels a changé. Désormais, ils ne font plus rougir, et s’installent dans les tables de nuit de Mr ou Mme tout le monde. Menottes, cravaches, vibromasseurs, à chacun son plaisir. Désormais, ils s’offrent en cadeau et se vendent un peu partout. Dans les grands magasins, au salon de l’érotisme, dans les magazines, les boutiques spécialisées, et à la maison façon « réunion Tupperware », entre copines… et tout ça, dans une atmosphère totalement décomplexée !

Un jouet qui a vu ses ventes exploser lors de la crise sanitaire, confinements oblige. La star des sex-toys ? C’est le très moderne « womanizer » ! Un bijou de technologie qui promet l'orgasme.

En 2020, 51% des Français avaient déjà utilisé un sex-toy. Ils n’étaient que 7% en 1992.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.