Aller au contenu principal
Dans la fabrique des séries et téléfilms français, les hommes gardent le pouvoir

Dans la fabrique des séries et téléfilms français, les hommes gardent le pouvoir

C’est ce que révèle une étude inédite de l'INA et l'association "Pour les femmes dans les médias" dont les résultats sont à lire dans La revue des médias.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 15.09.2021
Photo d'illustration. Crédits : Michel Lioret / INA

De la création à la production, les femmes occupent en moyenne 38 % des postesclés des séries et téléfilms français diffusés en prime time. Elles sont notamment sousreprésentées dans les postes techniques et "de pouvoir". C’est ce que révèle une étude inédite de l’INA, en collaboration avec l’association « Pour les femmes dans les médias », et publiée jeudi 16 septembre dans la revue des médias.

Les vieilles habitudes ont la peau dure. Alors que la question de la parité s’impose peu à peu comme un enjeu majeur de société, certains secteurs font de la résistance. C’est le cas de la fiction française à la télévision qui reste, essentiellement, une affaire d’hommes. Un constat établi à partir de l'examen de la composition des équipes des quelque 440 séries et téléfilms français diffusés en prime time par les principales chaînes en 2019.

La revue des médias est le magazine en ligne de référence d’analyse des médias. Le site scrute et raconte les enjeux qui traversent les médias, et comment ceux-ci y répondent. Le site s'intéresse à :

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.