Aller au contenu principal
Régine en 1983 : «La nuit c'est mon véritable élément»

Régine en 1983 : «La nuit c'est mon véritable élément»

Régine, la «Reine de la nuit» parisienne pendant des décennies, est morte dimanche 1er mai à l'âge de 92 ans. Celle qui fut également chanteuse donnait à voir en 1983 aux caméras de «Aujourd'hui la Vie» l'aisance et le plaisir avec lequel elle évoluait dans le monde de la nuit.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 01.05.2022
Régine dans son club - 1983 - 01:42 - vidéo
 

Son nom était indissociable des soirées parisiennes, branchées et mondaines. Régine, né en Belgique en 1929, qui avait ouvert son premier établissement, « Chez Régine » en 1956, en plein coeur du quartier de Saint-Germain-des-Prés, est décédée ce dimanche 1er mai en région parisienne, à l'âge de 92 ans. Celle qui fut également chanteuse, interprétant avec succès des textes écrits pour elle par les grands auteurs de son temps - Barbara, Serge Gainsbourg - fut avant tout une amoureuse de la fête et de la nuit. Ne dormant selon son propre aveu que « trois heures par nuit », elle s'était construit au fil des ans un véritable empire de boîtes de nuit, dirigeant près de vingt-trois adresses au plus fort de sa carrière, avant de se retirer de ce milieu au début des années 2000. 

En 1983, l'émission « Aujourd'hui la Vie » la filmait « dans son élément », dans l'un de ses établissements, « Chez Régine », rue de Ponthieu à Paris (ouvert au début des années1970). Parmi ses clients, qu'elle considérait comme ses invités, l'acteur autrichien Helmut Berger, révélé par Luchino Visconti. Sur des images de salutations et d'embrassades, Régine commentait pour « Aujourd'hui la Vie » son rapport à son métier : «Quand arrive la nuit, je ne travaille plus. Quand j'arrive dans un des endroits que j'ai fabriqués, j'arrive exactement comme une cliente. Je suis complètement dans la même atmosphère [qu'un client]. Mis à part que je dis bonjour à tout le monde [...] Je profite réellement de mon métier. Je le fais très gaiement parce que, d'abord, je suis une noctambule, et que j'aime ça, que je vis dans le bruit avec beaucoup de facilité, que c'est mon véritable élément. Je peux avoir une mine épouvantable toute la journée, dès qu'arrive 8 heures du soir, je m'épanouis, et c'est une grande force. »

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.