Aller au contenu principal
1958 : Monsieur Pic ne veut pas payer sa redevance audiovisuelle...

1958 : Monsieur Pic ne veut pas payer sa redevance audiovisuelle...

L'Assemblée nationale a voté, samedi 23 juillet, la suppression de la contribution à l'audiovisuel public, malgré l'opposition des députés de la Nupes. Dans les archives de l'INA, nous avons retrouvé ce drôle de spot publicitaire, tourné à la façon des films burlesques, et destiné à inciter les Français à déclarer leur poste de télévision pour ne pas s'exposer à une amende.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 22.07.2022 - Mis à jour le 25.07.2022
Monsieur Pic se méfie - 1958 - 02:22 - vidéo
 

La redevance télévisuelle est une taxe qui existe depuis 1949. Le principe en est simple : chaque Français détenteur d'un poste de télévision la paie. Aussi, depuis des décennies, de nombreux contribuables ont pu être tentés d'omettre de déclarer leur poste de télévision, dans le but de se soustraire à la taxe, en espérant que l'administration fiscale ne contrôlerait pas précisément leur cas. 

C'est justement pour prévenir les Français que la Radio télévision française (RTF) diffusait le 1er avril 1958 ce drôle de spot informatif placé en tête d'article. On y voit un contribuable lambda, Monsieur Pic, qui passe beaucoup de temps devant son poste de télévision, mais ne paie pas la redevance. Aussi, lorsqu'il entend sonner à sa porte, il commence à se poser des questions, à suer à grosses gouttes. Et si la personne derrière la porte était en réalité un contrôleur fiscal venu lui remonter les ficelles et lui infliger une forte pénalité ? En réalité, il n'en est rien, et l'homme sur son pallier n'a rien d'un inspecteur des impôts. « Sauvé, monsieur Pic l'a échappé belle, entend-on dans le commentaire. Ne croyez vous pas que ça vaut la peine d'assurer votre tranquillité en payant les 12 francs 30 par jour que vous coûte la redevance à la télévision ? » conclut le spot, façon amusante d'encourager les Français à se montrer honnêtes. 

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.