Aller au contenu principal
L'histoire de la «passion» du Qatar pour le football

L'histoire de la «passion» du Qatar pour le football

Le Mondial de football au Qatar commence le 20 novembre. L’émirat est plus connu pour son gaz que son football, pourtant, il investit depuis bien longtemps dans ce sport populaire.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 10.11.2022
la ' passion ' qatarie pour le football - 2022 - 02:54 - vidéo
 

Ce n’est pas le pays le plus connu pour sa tradition footballistique. Mais le Qatar, soucieux de gérer sa fortune, issue du pétrole et du gaz, a investi dès les années 80 dans ce sport dit "populaire".

Au début des années 2000 de nombreux footballeurs, en fin de carrière, viennent y vivre un exil doré ! Car pour eux, c'est une stratégie, surtout financière, qui est très intéressante. En effet, l’émirat a mis beaucoup, beaucoup de billets sur la table.

Ali Benarbia est l’un des premiers joueurs internationaux à venir au Qatar, suivi de peu par Franck Leboeuf, un ancien de l’équipe de France 98. Un business plus qu’une passion.

Le foot, pour le Qatar, est stratégique. C’est un moyen de faire venir les journalistes du monde entier. Et tout s’accélère en 2010. Contre toute attente, le pays gagne l’organisation du Mondial 2022. Une victoire entourée de soupçons de fraudes. 

Puis en 2011, l’émirat achète le PSG et les stars du monde entier. Achats de footballeurs, acquisition de clubs, droits de retransmission télévisée sur la chaîne qatarie BeIn Sports, rien n’arrête le Qatar. Jusqu'à devenir, le temps d'une Coupe du monde, le centre du monde du football.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.