Aller au contenu principal
Éric Zemmour sur le réchauffement climatique : «Je crois au génie humain qui va trouver des solutions techniques»

Éric Zemmour sur le réchauffement climatique : «Je crois au génie humain qui va trouver des solutions techniques»

Le candidat à l'élection présidentielle est l'invité de «adn», l'émission politique de l'INA. À travers les archives, il revient sur son émancipation médiatique et politique mais aussi ses condamnations, son rejet de l'islam,sa position sur le climat et sa vision des femmes.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 31.03.2022
 

Le candidat du parti Reconquête s'est plongé dans le bain des archives de «adn», l'émission politique de l'INA. Il balaie son jeune parcours en politique tout en assurant que déjà dans les émissions de Laurent Ruquier, de 2006 à 2011, il faisait «de la politique». «Je retrouve aujourd'hui des jeunes gens qui ont été formés par moi» à travers ces émissions, dit-il. «J'ai transmis mon amour de la France». Au cours de ce nouveau numéro de «adn», le candidat revient également sur ses condamnations, sa vision de la femme et son positionnement sur le climat.

L'émission est également à retrouver sur nos pages YoutubeFacebook et Instagram.

Des extraits longs sont à retrouver ci-dessous.

Eric Zemmour : «Moi je considère que je n’ai jamais agressé de femmes, c’est tout !»

Confronté au témoignage d’une femme qui l’accuse d’agression sexuelle, Eric Zemmour dément.

«Avec l’affaire du foulard de Creil, je comprends qu’il y a sur notre sol deux civilisations qui vont s’affronter»

Face à une archive revenant sur « l’affaire » du foulard de Creil en 1989, Eric Zemmour explique le « déclic » qu’a joué cet épisode dans la manière dont il a compris que « l’assimilation à la française (allait) butter sur une autre machine assimilationniste, l’islam ».

 

Eric Zemmour et François Mitterrand

En 1981 et en 1988, Eric Zemmour a voté pour François Mitterrand. Candidat à l’élection présidentielle 2022 sous l’étiquette « Reconquête », il s’en explique dans «adn» : «En 1988, je n'avais pas confiance en Chirac, je n'avais pas confiance en ces revirements. Je n'avais pas plus confiance en Mitterrand, mais il fallait bien choisir

Sur la sécurité

« Ma véritable condamnation, c’est pour avoir dit la plupart des délinquants étaient noirs et arabes. Franchement ? Toute la France pense ça aujourd’hui ! » Le 18 février 2011, Eric Zemmour est condamné pour « provocation à la discrimination raciale » pour cette déclaration faite sur Canal+. Dans «adn», il maintient : «Je ne suis pas en conflit avec la justice, pas en conflit en tout cas avec la vérité, et pas en conflit avec ce que pense le peuple français».

Pour les créateurs de contenus

Vous souhaitez créer des contenus sur Eric Zemmour ? Un dossier de clips est disponible sur mediaclip, notre offre réservée aux professionnels des médias et de la création.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.