Aller au contenu principal
Portrait de Donald Rumsfeld au moment de sa démission, en 2006

Portrait de Donald Rumsfeld au moment de sa démission, en 2006

Donald Rumsfeld, ancien secrétaire à la défense américain, est mort à l'âge de 88 ans. Retour sur le parcours de l'architecte des guerres d’Irak et d’Afghanistan à travers un portrait réalisé en 2006 alors qu'il quittait ses fonctions auprès de George Bush Jr.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 01.07.2021 - Mis à jour le 01.07.2021

Portrait de Donald Rumsfeld au moment de sa démission, en 2006

Donald Rumsfeld, ancien secrétaire à la défense américain, est mort à l'âge de 88 ans. Retour sur le parcours de l'architecte des guerres d’Irak et d’Afghanistan à travers un portrait réalisé en 2006 alors qu'il quittait ses fonctions auprès de George Bush Jr.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 01.07.2021 - Mis à jour le 01.07.2021
Portrait de Donald Rumsfeld - 2006 - 01:16 - vidéo
 
Portrait de Donald Rumsfeld - 2006 - 01:16 - vidéo
Donald Rumsfeld, l'ancien secrétaire à la défense américain, est mort le 29 juin à l'âge de 88 ans. Retour sur le parcours de l'architecte des guerres d’Irak et d’Afghanistan à travers un portrait réalisé de lui en 2006 alors qu'il quittait ses fonctions de secrétaire d'Etat à la défense de George Bush Jr.

A la tête des armées américaines, Donald Rumsfeld incarnait la détermination des Etats-Unis dans les conflits afghans et irakiens. Celui qu'on surnommait "le faucon" avait été, à 43 ans, nommé le plus jeune responsable du Pentagone, d'abord entre 1975 et 1977, puis des décennies plus tard, le plus âgé, de 2001 à 2006, lorsque George W. Bush l’avait appelé au Pentagone en 2001.

Ce reportage du 20 heures de France 2, du 8 novembre 2006, retrace son parcours. Nous le suivons de sa prise de fonction comme secrétaire d'Etat à la défense, au déclenchement de la guerre contre l'Irak et l'Afghanistan ou lors d'une visite en Irak sur la base aérienne d'Al Assad. Le reportage s'achève par le scandale des prisonniers irakiens torturés dans la prison d'Abou Ghraib, sa comparution devant le Congrès, pour conclure par sa démission…. 

Victime de l'enlisement de son action en Irak ? Ou victime de l'échec politique du président américain ? Ce reportage ne tranchait pas sur le motif exact de sa démission. Quoiqu'il en soit, son nom restera lié à quelques-unes des pages les plus troubles - notamment liées à la torture dans les prisons de Guantanamo (Cuba) et celle d’Abou Ghraib (Irak) - du combat des Américains contre le terrorisme, une bataille qu'il avait conceptualisée après les attentats du 11 septembre 2001.

Pour aller plus loin : 

20 heures de F2 : portrait de Donald Rumsfeld en 2001.

20 heures de F2 : la polémique de "La vieille Europe", après le refus de participer à la guerre en Irak. (23 janvier 2003)

Extrait d'une déclaration de Donald Rumsfeld au sujet de la fermeté de la position des Etats-Unis dans son projet de guerre contre l'Irak. "Nous sommes prêts à aller en guerre contre l'Irak". (11 mars 2003)

20 heures de F2 : polémique sur les armes de destruction massive qui avaient justifié l'entrée en guerre des USA contre l'Irak. (3 octobre 2003)

Soir 3 : tortures américaines en Irak : Donald Rumsfeld s'excuse mais ne démissionne pas. (8 mai 2004)


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.