Aller au contenu principal
Plongée en images dans l'univers de Thierry Mugler

Plongée en images dans l'univers de Thierry Mugler

Le couturier, disparu dimanche 23 janvier à l'âge de 73 ans, aimait la BD, le cinéma de science-fiction et Barbarella. Autant d'influences qui n'ont cessé d'imprégner son travail créatif jusqu'à rendre chaque défilé aussi unique que fantasmagorique. 

Par la rédaction de l'INA - Publié le 24.01.2022
 

Thierry Mugler, qui a régné sur la mode française des années 80-90, était un électron libre. Il avait créé sa propre griffe Café de Paris en 1973, avant de fonder la société Thierry Mugler un an plus tard. Depuis, anticonformiste et avant-gardiste, il avait restructuré la silhouette des femmes : épaules rehaussées, poitrines explosives et tailles corsetées, sublimées par des matières chatoyantes et souvent artificielles. 

Chacun de ses défilés était un show que personne ne voulait rater. Dans cet article nous vous proposons de découvrir en images quelques-unes de ses collections.

L’archive en tête de cette page est un bon exemple de l’exubérance du créateur. Nous sommes en octobre 1990, le journal de 13h00 de La Cinq consacrait un sujet au dernier défilé du couturier qui avait attiré les plus grandes stars. Le journaliste relatait même qu’on s’était presque battu pour assister au défilé. Amateur de science-fiction, le grand couturier avait concocté un show décoiffant qui n’avait rien à envier à un film d’anticipation. Le spectacle se jouait donc à la fois dans la salle et sur le podium.  Le journaliste semblait ému, décrivant un défilé « très rigolo entre la guerre des étoiles et E.T., entre plastique et métal, entre érotisme et futurisme ». Il ajoutait à propos du couturier : « Thierry Mugler, c’est un peu le professeur Nimbus qui organise les fantasmes et expérimente l’importable. »

Les images dévoilaient d'ailleurs l’ambiance survoltée de l’événement. Toutes les stars du moment étaient présentes, comme Madonna ou Mylène Farmer. Côté scène, la sculpturale Iman portait avec fierté les impudiques tenues du créateur, Estelle Lefébure s’affichait en « femme fatale », et Tracy Lord une ex-star du porno, s’était « convertie dans un érotisme de salon ». A la fin du show, le public avait découvert la surprise de ce défilé, la chanteuse Diana Ross, toute en extraversion scintillante.

Comme au cinéma

Trois ans plus tard, en 1993, l'héroïne de science-fiction Barbarella et des idoles boudeuses se succédaient sur le podium. Ici encore de la démesure mais la journaliste chargée de commenter le défilé approuvait cette profusion d'exubérances : « Rayon fantasme tout est permis, jusqu’au miroir comme parure (...) La mode est une grande fête très bien rodée ». Le couturier confirmait : « Je fais mes collections toujours un peu comme un film. C’est toujours un scénario. »

Et l'originalité se vendait bien : « On vend tout. On a des commandes sur les pièces les plus incroyables quelquefois ». (Thierry Mugler)

En mars 1995, pour fêter ses 20 ans de création, le couturier réunissait 70 mannequins de tous âges, de toute origine et de toute corpulence pour présenter 120 modèles, « du plus sage aux plus fous », au Cirque d’hiver à Paris. Et toujours ses « silhouettes futuristes, aérodynamiques », « parade impudique, humoristique, magnifique ».

En 1998, le défilé était dédié à la fausse fourrure et aux jambes des femmes, avec du noir, beaucoup de noir, et l’actrice américaine Cyd Charisse, « les plus belles jambes du cinéma », était l'invitée d'honneur du défilé.

En 2001, la mode graphique était à l'honneur. Thierry Mugler expliquait qu'il avait voulu exprimer une « violence animale », « une envie de casser les structures » et une « envie d’explosion, de liberté ».

Le parfum Angel :

Véra Strubi à propos du parfum "Angel", premier parfum lancé par le styliste. Un parfum sucré qui évoque les souvenirs d'enfance du créateur, « de goûters, de gâteaux, de chocolat, de caramel » et dont il a lui-même dessiné le flacon en forme d'étoile, « pour faire rêver les femmes ». (1992)

Thierry Mugler fête les 10 ans du parfum Angel. (Février 2002)
 

Pour les créateurs de contenus

Vous souhaitez créer des contenus sur Thierry Mugler ? Un dossier de clips est disponible sur mediaclip, notre offre réservée aux professionnels du numérique.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.