Aller au contenu principal
Play-back en direct !

Play-back en direct !

Le play-back consiste à chanter par dessus une bande musicale enregistrée. A l’époque des émissions en direct, les problèmes techniques étaient fréquents : bande-son cassée, mauvaise musique, pas de synchronisation… Florilège en vidéos de ces moments de solitude pour les chanteurs.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 06.07.2011 - Mis à jour le 24.12.2019

Play-back en direct !

Le play-back consiste à chanter par dessus une bande musicale enregistrée. A l’époque des émissions en direct, les problèmes techniques étaient fréquents : bande-son cassée, mauvaise musique, pas de synchronisation… Florilège en vidéos de ces moments de solitude pour les chanteurs.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 06.07.2011 - Mis à jour le 24.12.2019
Play back raté de LIO - 1980 - 02:32 - vidéo
 
Play back raté de LIO - 1980 - 02:32 - vidéo
Le play-back consiste à chanter (ou bien souvent à faire semblant) par dessus une bande musicale enregistrée. A l’époque des émissions en direct, les problèmes techniques étaient fréquents : bande son qui casse, mauvais morceau qui passe, pas de synchronisation…

Gainsbourg, Sheila, ou encore Michel Delpech en ont fait les frais. Florilège en vidéos de ces moments de solitude pour les chanteurs.

Commençons par une émission qui a sans doute traumatisé la jeune Lio. Le 30 décembre 1980, Lio en tutu blanc, est invitée à chanter dans l'émission Avis de recherche présentée par Patrick Sabatier. ce jour-là son invité est Thierry Le Luron. La jeune interprète se lance dans sa chanson mais sa tonalité ne correspond pas avec la bande orchestre. Elle s'interrompt à cause du mauvais retour son. Patrick Sabatier et Thierry Le Luron tentent de dédramatiser la situation en plaisantant. La bande son repart mais Lio renonce à nouveau pour la même raison. L'animateur décide de reprendre le jeu avec un appel téléphonique pour son invité.

Avril 1977, Midi Première, le programme incontournable de la mi-journée, présenté par Danielle Gilbert, accueille Ringo. Chanter ici c'est augmenter les ventes de disques... Mais parfois on y prend des risques ! Depuis la ville de Domme en Dordogne, Ringo se lance dans l'interprétation de La fille que j'aime. Rien ne va se passer comme prévu. Au début de la chanson, il repousse violemment un manifestant anarchiste avec sa banderole faisant irruption sur le plateau. S'en suit une course poursuite après le manifestant... A l'issue de la chanson, le chanteur avoue "avoir eu un petit geste brusque"...."mais ce n'est pas grave".

Mai 1977, nous voici à nouveau sur le plateau de Midi Première, ces quatre jeunes chanteurs venus interpréter Chanter, un titre extrait de La belle de Cadix, auraient sans doute préféré l'interpréter en direct, c'est certain... Un premier passage télé mémorable !

Bel exemple de ratage. Le 2 mai 1980, Serge Gainsbourg interprète Harley Davidson, qu'il avait écrite pour Brigitte Bardot sur le plateau Midi Première. C'est la catastrophe...

30 octobre 1977. Sur le plateau de Ces messieurs nous disent, c'est la pagaille. Aux côtés de Pierre Tchernia et José Artur, Jacques Rouland annonce Michel Delpech venu chanter sa nouvelle chanson Fais un bébé. Mais c'est la chanson d'Eddy MitchellLa dernière séance, qui démarre ! Le chanteur prend cet incident avec beaucoup d'humour pendant que Jacques Rouland meuble l'antenne en attendant que la bonne bande-son soit rétablie. Il fait un lapsus en présentant à nouveau le titre de la chanson "Fais-MOI un bébé". Rire de la salle. Bref, c'est un fiasco total !

20 février 1982, Elisabeth Depardieu est invitée de Champs Elysées pour interpréter son nouveau titre La Charente. Mais rien ne va se passer comme prévu. La bande son casse en plein play back...

Le 18 juin 1983, toujours dans l'émission Champs Elysées, Michel Drucker annonce Bernard Lavilliers. Mais incident technique : alors que l'on entend en off sa chanson, le magnéto ne passe pas. L'animateur conserve le sourire et s'enquiert de la panne auprès du réalisateur Dirk Sanders en régie. 

Quarante degrés à l'ombre de la Trois porte très bien son nom en ce mois d'août 1989 ! En direct de Menton, Vincent Perrot, en compagnie d'Esthel Graf, annonce Sabrina venue chanter Gringo. On a dû bloquer la circulation à son arrivée ! Problèmes au démarrage de la chanson, le play-back n'est pas synchronisé, Sabrina doit reprendre une deuxième fois. Elle est furieuse...

16 août 1995, Quarante degrés à l'ombre, l'émission estivale de France 3 accueille Gérard Berliner. Thierry Beccaro lance la chanson Je suis là. Mais l'incident technique surgit : la bande-son s'arrête. Le chanteur continue néanmoins de chanter en direct puis s'arrête à son tour. Le réalisateur, Gabriel Cotto intervient (off) pour expliquer le problème technique et le remercie pour sa prestation en direct.

A voir aussi

Moi je : Play back. Pour illustrer la nouvelle mode qui fait fureur au Japon poussant les anonymes à chanter les chansons de leurs idoles sur une bande orchestre (plus tard connue sous le nom "Karaoké", mot jamais prononcé ici), l'équipe de l'émission "Moi Je" a demandé à une vingtaine de personnes, anonymes ou connues, de chanter en play back. Effet comique garanti, ridicule assuré pour les volontaires. (20 avril 1983)

Micro et caméra : le play back. Sur le tournage de l'émission Douce France, focus sur le tournage du play back à travers l'enregistrement en extérieur d'une chanson chantée par Sheila intitulée On est heureux. (1966)

Quand la télé dérape!


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.