Aller au contenu principal
1973 : Pierre Messmer annonce toute une série d'économies d'énergie

1973 : Pierre Messmer annonce toute une série d'économies d'énergie

30 novembre 1973, suite au premier choc pétrolier, le Premier ministre de George Pompidou s'adresse aux Français à la télévision et leur annonce toute une série de mesures destinées à économiser l'énergie pour réduire la facture d'un pétrole dont les prix se sont envolés. Près de cinquante ans plus tard, dans le contexte de la guerre en Ukraine et de l'envolées des prix mondiaux de l'énergie, les économies d'énergie sont à nouveau une priorité nationale.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 05.08.2022
Pierre Messmer et les économies d'énergie - 1973 - 04:01 - vidéo
 

Face à l’envolée des prix de l’énergie et au risque de pénurie de gaz cet hiver en raison de la guerre en Ukraine et des restrictions provoquées par les autorités russes sur les livraisons en Europe, les économies d’énergie sont sur toutes les lèvres. Utiliser moins les climatiseurs, baisser le chauffage l'hiver prochain, privilégier les transports en commun... Pour les commerces, des annonces ont déjà été faites en juillet, comme l'extinction des lumières après la fermeture des magasins, ou encore l’obligation de fermer les portes quand la climatisation (ou le chauffage en hiver) est activée. Un air de déjà-vu, puisque les économies d’énergie, on en parlait déjà en 1973, au moment du premier choc pétrolier.

Le 30 novembre 1973, le Premier ministre Pierre Messmer s’adresse aux Français à la télévision. «Il nous faut économiser l'essence auto» leur dit-il. Contrairement à certains pays européens qui ont interdit la circulation le dimanche, le Premier ministre indique que ce n’est pas le choix de la France, « parce que cette décision pénaliseraient la masse de ceux qui ne peuvent pas prendre de longs week-end parce qu'ils ne disposent que de leurs samedis après-midi et de leurs dimanches. » La solution retenue par le gouvernement français consiste donc à « limiter la vitesse à 90 kilomètres à l'heure sur toutes les routes de France et à 120 kilomètres à l'heure sur les autoroutes.» Mesure corollaire, le Premier ministre annonce « que les courses automobiles et les rallyes seront jusqu'à nouvel ordre suspendus.»

Après les économies d’essence auto, viennent les annonces concernant le secteur aérien. « Pour cela, nous avons donné instruction aux compagnies de transport aérien de limiter au strict nécessaire la fréquence de leurs liaisons sur les principales routes aériennes. Étant entendu que s'agissant de routes internationales, nos compagnies prendront leurs décisions en accord avec les compagnies étrangères.»

Autre annonce très importante, et qui concerne le quotidien des Français, les économies d’énergie sur la consommation d'électricité. En 1973, rappelle Pierre Messmer, « une grande partie de l'électricité est produite par des centrales au fioul. L'EDF est d'ailleurs le principal consommateur de pétrole en France.» Ainsi, pour ce faire, le Premier ministre annonce « l’interdiction entre 10 h du soir à 7h du matin de la publicité lumineuse, l'éclairage des vitrines des magasins et les illuminations des monuments publics, sauf le samedi soir et pendant la période des fêtes.» Autre interdiction, «tous les jours, de 10 h du soir à 7 h du matin, l'éclairage des immeubles et en particulier des tours à usage de bureaux lorsque ces bureaux sont inoccupés.» Pierre Messmer annonce enfin l’une des mesures qui reste le plus dans les mémoires quant à cette première période d’économies d’énergie (avant le deuxième choc pétrolier et la chasse au «gaspi»), celle de la réduction de l’amplitude horaire de diffusion de l’ORTF. Il a en effet été demandé à l'audiovisuel public «d’interrompre ses émissions chaque soir à 11h du soir, sauf le samedi et pendant la période des fêtes. »

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.