Aller au contenu principal
Philippe Alexandre, un chroniqueur mordant grâce à la «liberté» qu'il eut à RTL

Philippe Alexandre, un chroniqueur mordant grâce à la «liberté» qu'il eut à RTL

L'éditorialiste et journaliste Philippe Alexandre est mort lundi 31 octobre. Ce spécialiste de la politique était redouté pour ses chroniques et disait devoir cette réputation à la « très grande liberté » qu'il eut à RTL.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 31.10.2022
Philippe Alexandre : la liberté de parole - 1989 - 02:17 - vidéo
 

L'ACTU.

L'ancien journaliste Philippe Alexandre est mort lundi 31 octobre à l'âge de 90 ans. Il fut, de 1969 de 1996, tous les matins en semaine, chroniqueur politique pour RTL. Son mordant et son sens de la formule valaient à ses chroniques d'être redoutées par les politiques de tous bords. Il co-anima également l'émission politique « Le Débat » sur TF1, avec Serge July et Michèle Cotta, puis, dans les années 90, « Dimanche soir » sur France 3, avec Christine Okrent et également Serge July

L'ARCHIVE.

Son complice à la télévision, le co-fondateur de Libération, Serge July disait de Philippe Alexandre qu'il était un « pionnier du poil à gratter radiophonique et du trait à la pointe sèche. » Invité du journal de 13h en 1989, l'éditorialiste y était même décrit comme le « Don Quichotte de la langue de bois ». Formule à laquelle l'intéressé rétorquait : « je crois qu'il y a une chose qui est essentielle, (...) la seule chose qui compte quand on fait le métier de journaliste (...) : c'est la question de la liberté. Je crois que ces 20 années sont simplement le résultat de la très grande liberté que j'ai eu à RTL. »

« Justement, cette liberté, vous a valu, sinon quelques mésaventures, du moins quelques tentatives de vous mettre sur la bordure », le relançait-on en référence à ses affirmations selon lesquelles l’Élysée avait demandé sa démission en 1982, pour apaiser François Mitterrand. « Le pouvoir politique son problème est que (...) les journalistes aient le moins de liberté possible. » affirmait-il, louant la distance du média qui l'employait à l'époque. À « RTL (...), les choses ne se passent pas comme ça, nous ne sommes pas dépendants du pouvoir politique ».

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.