Aller au contenu principal
Pékin 2008, les Jeux olympiques de la discorde

Pékin 2008, les Jeux olympiques de la discorde

Vendredi 4 février, les Jeux olympiques d’hiver à Pékin en Chine ont débuté. Le pays est de nouveau sous les projecteurs. En cause notamment, la question des droits de l’homme. Les JO de Pékin au cœur de la controverse, et ce n’est pas nouveau. Souvenez-vous, en 2008.

Par la rédaction de l'INA - Publié le 04.02.2022
 

Mars 2008. Les JO de Pékin en Chine ne commencent que dans 5 mois. Et pourtant, la tension est déjà à son comble. Jamais des Jeux olympiques n’avaient autant cristallisé les débats.

En cause, notamment, la censure des médias mais surtout la situation politique au Tibet qui s’envenime. Dans cette région chinoise, les Tibétains réclament leur indépendance. 

Des manifestations ont lieu, violemment réprimées par le régime chinois. Face à ces drames, des voix s’élèvent et tentent de faire pression sur la Chine.

Comme « Reporters Sans Frontières ». Le 24 mars 2008, en Grèce, la flamme olympique est allumée… Opération coup de poing pour l’organisation non gouvernementale ! Quelques jours plus tard, le 7 avril 2008, nouvelle action de la part de « Reporters Sans Frontières », non sans risques. 

A Paris, sur la Tour Eiffel et la cathédrale Notre-Dame, des militants déploient une banderole. Dessus, le message est clair, les anneaux olympiques sont devenus des menottes.

Partout dans le monde, les mouvements de contestation continuent. Au Népal, en Inde, ou encore à Bruxelles en Belgique. 

Là bas, le 8 août 2008, des Tibétains veulent marquer le coup. Sur les images, des détenus ensanglantés et autour de leur cou, les anneaux olympiques.

Le 8 août 2008, toujours, les Jeux s’ouvrent à Pékin. Pendant deux semaines, la Chine tente de montrer un nouveau visage, du sport, rien que du sport. 

Mais selon David Wallenchinsky, historien des JO, il ne faut pas être dupe. La Chine veut simplement donner une image aseptisée de son pays. : « Son but, c’est de diffuser des images de liesse et de succès dans les médias, dans les journaux. Pour montrer que le monde entier reconnaît la légitimité du parti communiste pour diriger la Chine. »

14 ans plus tard, en 2022, Pékin accueille une nouvelle fois les Jeux. Ceux d’hiver cette fois. Et encore une fois, la question des droits de l’homme se retrouve au cœur des débats.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.