Aller au contenu principal
Patrick Timsit en 1992 : « Le trou de la sécu, c'est moi »

Patrick Timsit en 1992 : « Le trou de la sécu, c'est moi »

L'humoriste, en tournée dans toute la France, est sur les planches du théâtre du Rond Point à Paris à partir du 7 décembre pour son nouveau spectacle « Adieu, peut-être. Merci, c'est sûr ». L'occasion de revoir l'un de ses classiques, interprété en 1992 : « L'hypocondriaque ».

Par la rédaction de l'INA - Publié le 06.12.2021
Patrick Timsit, L'hypocondriaque - 1992 - 03:56 - vidéo
 

A 62 ans, Patrick Timsit pourrait bien mettre un terme à sa carrière de « one man show ». C'est en tout cas ce que laisse entendre le titre de son dernier spectacle « Adieu, peut-être. Merci, c'est sûr », que l'acteur et comédien joue dans toute la France, et au théâtre du Rond Point à partir du 7 décembre. Un titre qui laisse entrevoir une possible sortie professionnelle, tout en s'attachant à remercier son public, qu'il qualifie souvent de « partenaire ».

Patrick Timsit est révélé à la fin des années 1980, notamment grâce à ses passages à la télévision, où ses sketchs se singularisent par un humour noir qui devient vite sa marque de fabrique. Il prend plaisir à provoquer en abordant des sujets souvent délicats, comme la politique, le racisme, l'antisémitisme, le conflit israélo-palestinien, la santé. C'est cette dernière thématique qu'il aborde ainsi avec son sketch « L'hypocondriaque », dans lequel il moque tour à tour le système de santé, les médecins, et sa propre hypocondrie. 

Les années 1990 vont être marquées par son succès au cinéma, avec des rôles importants dans des films entrés dans la culture populaire, de Un indien dans la ville (1994) à Pédale Douce (1996), qu'il co-scénarise avec Pierre Palmade. En 1999, il réalise son premier film, Quasimodo del Paris, dans lequel il interprète le bossu, aux côtés de Mélanie Thierry et Richard Berry.

Patrick Timsit, interprète de nombreux rôles dans les comédies des années 2000 et 2010, donnait son dernier spectacle sur scène en 2016, avec «  On ne peut pas rire de tout ».

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.