Aller au contenu principal
"Parlez-moi d'amour", la chanson fétiche de Lucienne Boyer

"Parlez-moi d'amour", la chanson fétiche de Lucienne Boyer

Lucienne Boyer est née le 18 août 1901. Chanteuse réaliste, elle a connu la gloire avec une chanson d'amour que son compositeur ne voulait pas lui donner… Découvrez l'histoire un peu folle de cette ritournelle créée en 1930 et qui a fait le tour du monde.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 17.08.2021 - Mis à jour le 17.08.2021

"Parlez-moi d'amour", la chanson fétiche de Lucienne Boyer

Lucienne Boyer est née le 18 août 1901. Chanteuse réaliste, elle a connu la gloire avec une chanson d'amour que son compositeur ne voulait pas lui donner… Découvrez l'histoire un peu folle de cette ritournelle créée en 1930 et qui a fait le tour du monde.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 17.08.2021 - Mis à jour le 17.08.2021
Lucienne Boyer "Parlez moi d'amour" - 1960 - 05:00 - vidéo
 
Lucienne Boyer "Parlez moi d'amour" - 1960 - 05:00 - vidéo

"Parlez-moi d'amour
Redites-moi des choses tendres
Votre beau discours
Mon cœur n'est pas las de l'entendre
Pourvu que toujours
Vous répétiez ces mots suprêmes
Je vous aime…"

"Parlez-moi d'amour" est l'un des grands classiques de la chanson d'amour à la française. Elle serait peut être passée inaperçue si Lucienne Boyer ne l'avait pas interprétée. Cette chanson romantique à souhait reste liée à cette interprète pourtant connue pour son répertoire réaliste. D'ailleurs, son auteur Jean Lenoir n'avait jamais envisagé de lui proposer. Dans l'archive en tête d'article, nous sommes en 1960, dans l'émission "L'école des vedettes" et l'artiste interprète son succès avec beaucoup de sensibilité. Mais pour en savoir plus sur l'histoire de "Parlez-moi d'amour", il faut aller plus en avant dans le temps. Dans cette autre archive de septembre 1971, interrogée chez elle, à Coignières, la chanteuse raconte la genèse de ce titre.

"Je l'ai piqué à une petite jeune fille"

Au micro de Micheline Sandrel, l'artiste évoque son histoire d'amour personnelle avec ce texte. "J'étais encore toute jeune. J'ai eu une chance inouïe".

En fait, Lucienne Boyer a surtout eu de l'aplomb puisqu'elle avoue avoir "piqué" cette chanson à une "petite jeune fille". Nous sommes en 1930 et l'artiste entend ce titre à l'Européen dans la voix d'une parfaite inconnue. L'auteur, c'est Jean Lenoir avec qui elle travaille régulièrement, mais lui ne veut pas lui confier, prétextant que cette chanson n'est "pas son genre", la traitant même de "folle". Elle la veut ! Elle insiste et finit par obtenir l'autorisation de la répéter. Deux jours plus tard, elle l'interprète pour la première fois dans un cabaret, "à une époque où tout le monde chantait le charleston, le boogie-woogie", confiera-t'elle amusée… Ici, pas de rythme endiablé, mais une mélodie douce et romantique. Et contre toute attente, la chanteuse réaliste va remporter un succès inattendu : "Ça a été une folie. C'est parti comme ça !" Elle conclura l'interview en fredonnant "Parlez-moi d'amour", avec la même émotion qu'au premier jour.

A peine sorti en 78 tours, le succès remporte Le Grand prix du disque français, qui venait tout juste d'être créé. Lucienne Boyer enregistrera quatre autres versions de son succès au cours de sa carrière : en 1930, en 1948, en 1951 et en 1954. Selon la chanteuse, elle aurait été traduite dans 47 langues. Lucienne Boyer est morte à 82 ans, le 6 décembre 1983.

Florence Dartois

Pour la petite histoire :

Jean Lenoir écrit cette chanson en 1924, il l'aurait composée une nuit après s'être chamaillé avec son amie Mistinguett. Mais la chanson va rester encore plusieurs années dans ses cartons avant qu'il ne la propose à une jeune chanteuse inconnue. Finalement récupérée par Lucienne Boyer, comme elle le raconte plus haut, elle deviendra son plus grand succès, tant en France qu'à l'étranger.

D'autres interprétations de "Parlez-moi d'amour" en duo :

Cadet Rousselle : Lucienne Boyer et sa fille Jacqueline chantent "Parlez-moi d'amour".  (18 novembre 1971) 

La Bande à Cloclo : Claude François et Lucienne Boyer en duo. (11 juillet 1976) 

Champs-Elysées : Daniel Guichard et Lucienne Boyer. (24 septembre 1983) 


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.