Aller au contenu principal
1973 : la mort étrange de Pablo Neruda, poète chilien engagé

1973 : la mort étrange de Pablo Neruda, poète chilien engagé

Le Chili, après les commémorations du coup d'État du 11 septembre 1973, rend hommage samedi 23 septembre à l'un de ses plus grands poètes : Pablo Neruda. Prix Nobel de littérature en 1971 et proche de Salvador Allende, il est décédé 12 jours après l'accession au pouvoir d'Augusto Pinochet, dans des circonstances qui restent encore mystérieuses.

Par Romane Laignel Sauvage - Publié le 20.09.2023
MORT NERUDA - 1973 - 01:38 - vidéo
 

L'ACTU.

Le Chili connaissait en septembre 2023 un tragique double anniversaire. Celui du coup d'État d'Augusto Pinochet, le 11 septembre, puis quelques jours plus tard celui de la mort du poète Pablo Neruda, le 23 septembre 1973.

LES ARCHIVES.

« Dès le coup d'État du 11 septembre, on est s’est inquiété, en France en particulier, du sort de Pablo Neruda, ancien ambassadeur du Chili à Paris. Le prix Nobel de littérature, vaincu par la maladie, est mort d'un cancer la nuit dernière à Santiago. » Moins de deux semaines après la prise de pouvoir d'Augusto Pinochet et la mort du président socialiste Salvador Allende, le Chili apprenait la mort d'un autre de ses plus illustres citoyens : le poète Pablo Neruda. Proche du président déchu, il avait, juste avant sa mort, demandé l'asile politique au Mexique. À la télévision française, on déplorait la disparition de celui qui fut aussi le représentant chilien en France.

Neruda était d'abord un poète. « Fils d'un cheminot et d'une institutrice, à 17 ans, il publie son premier poème : un poème d'amour. » Avant d'entamer, à 22 ans, sa carrière diplomatique. À partir de là, disait le journaliste de l'ORTF, « cet homme, l'un des plus grands écrivains, prix Nobel 1971, va mener de front littérature et diplomatie. » Et de poursuivre : « avec des entractes : ses idées communistes l'obligèrent un temps à l'exil. »

Pablo Neruda n'est pas mort d'un cancer

« Pablo Neruda n'est pas mort d'un cancer, on a assassiné tout ce qui faisait sa raison de vivre, son Chili » aurait déploré l'écrivain et philosophe Régis Debray à l'annonce de la mort du poète, selon des propos rapportés dans l'archive en tête d'article.

Pablo Neruda était un artiste engagé. En 1971, il disait à l'ORTF : « Vous savez je ne suis pas un politicien, mais étant donné l'état de nos peuples, l'immense différence de l'état social entre les classes, c'est très difficile pour un écrivain de rester, chez nous en Amérique latine, dans l'indifférence. C'est presque une trahison ».

Obsèques de Neruda
1973 - 05:22 - vidéo

Les obsèques du poète furent l'occasion pour les opposants au régime de Pinochet de se réunir pour la première fois. 

Et c'est cet engagement politique qui nourrit l'un des plus grands mystères chiliens : Pablo Neruda est-il mort d'un cancer ou a-t-il été assassiné par la junte militaire de Pinochet ? Son ancien chauffeur, Manuel Araya, s'est battu toute sa vie pour faire reconnaître cette thèse. Le lendemain de sa mort, Pablo Neruda aurait dû fuir pour le Mexique. Malade, il séjourna à la clinique Santa Maria de Santiago du Chili. Un passage qui devait être bref. Le poète y mourut pourtant quelques heures plus tard, officiellement d'un cancer de la prostate.

La version de Manuel Araya, qu'une partie de la famille du poète soutient, permit la réouverture d'une enquête dans les années 2010. En 2013, le corps de Pablo Neruda était de nouveau exhumé. Et finalement, en 2017, de premières conclusions. « Le mystère d'abord sur la mort du célèbre poète chilien prix noble de littérature chilien. Sa famille est convaincue qu'il a été empoisonné quelques jours après le coup d'État de Pinochet en 1973. En tout cas aujourd'hui, un groupe d'experts internationaux est formel : Pablo Neruda n'est pas mort d'un cancer », rapportait France 3 dans l'archive ci-dessous.

Des bactéries, retrouvées dans le corps du défunt devaient encore être examinées afin d'en connaître l'origine. Avaient-elles été modifiées en laboratoire ? En tout cas, selon ce sujet de 2017, cette nouvelle découverte renforçait « la possibilité d'un assassinat par la junte ». Et Manuel Araya de se réjouir : « Je suis heureux que l'on m'ait écouté, le monde entier m'a écouté, parce que la presse du Chili, elle ne m'a pas vraiment pris au sérieux ».

Ce qu'il reste de Neruda

Au Chili, alors que l'on y commémore les 50 ans de la mort du poète, la figure de Neruda fait toujours l'objet de débats. En première lieu sur les circonstances de sa mort, qui ne sont toujours pas élucidées. Les dernières conclusions des scientifiques, publiées en février 2023, ne permettent pas d'arriver à un consensus. Même si, selon une partie de la famille de Neruda, celles-ci renforcent la thèse d'un empoisonnement. En effet, la bactérie botulique retrouvée dans le corps du défunt est potentiellement mortelle. Cependant, son origine, y compris intentionnelle, n'a pas pu être déterminée.

L'ancien chauffeur du poète est décédé en juin 2023, sans que la vérité soit connue. Pablo Neruda, pilier de la littérature chilienne, étudié par les écoliers chiliens, fait par ailleurs l'objet de relectures plus modernes et ses aveux, dans ses mémoires posthumes, du viol d'une femme de chambre en 1930, ne passent pas auprès d'une partie de la jeune génération.

S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.