Aller au contenu principal
Ophélie Winter en 2002 : "Je ne suis pas une bimbo"

Ophélie Winter en 2002 : "Je ne suis pas une bimbo"

La chanteuse publie, avec l'aide de Pauline Bonnefoi, ses mémoires intitulées "Résilience". Il y évoque sa vie et sa carrière. Il y a presque 20 ans, elle se défendait de l'image qui lui avait été collée.


Par la rédaction de l'INA - Publié le 11.06.2021 - Mis à jour le 11.06.2021
Ophélie Winter - 2002 - 00:54 - vidéo
 

Ophélie Winter a 47 ans et elle publie un livre, Résilience. Cette autobiographie écrite en forme de mémoires avec l'aide de l'éditrice Pauline Bonnefoi, revient sur sa vie et sa carrière. "Ces 170 pages pleines d’anecdotes reflètent une époque de la chanson et de la télé", écrit Le Figaro en date du 11 juin, indiquant que l'ancienne vedette s'est effondrée ces dernières années faute d'un manager et à la suite de plusieurs ennuis de santé. Le journal assure qu'elle conserve un bon capital de sympathie au près du public, ce qui est autant d'espoir.

Dans nos archives, on retrouve plusieurs extraits où apparaît la chanteuse. Dans certaines séquences, les regards obliques et les rires gras fusent, dans d'autres, la jeune femme se raconte et évoque la lassitude de cette image-là. Comme chez Thierry Ardisson où elle assurait déjà avoir pas mal changé et que les tenues sexy, c'était fini : "On m'a un peu manipulé (...) on m'a un peu mis les seins en avant mais maintenant c'est fermé, serré (...) je suis quelqu'un de spontané, je dis oui à chaque fois qu'on me propose un truc mais après, quand l'échéance arrive, bon j'y vais, je le fais la mort dans l'âme, je le fais gentiment avec le sourire mais je dois arrêter de faire ça", disait-elle en 2005.

 inavideo

Trois ans plutôt, elle affirmait sur FR3 : "Je me suis nettoyé d'ondes, d'idées qu'on avait mis à l'intérieur de moi, et je suis redevenue une entité, seule, je sais qui je suis et ce que je veux faire (...) moi, je sais que je ne suis pas une bimbo à l'intérieur, que je suis une fille bien."

Aujourd'hui, Ophélie Winter cherche différentes collaborations et, en attendant, raconte son retour en faisant la promotion de son livre. Elle assure être bien. "Je suis vraiment normale, un peu bargeotte, mais sympathique, assez basique", a-t-elle dit au Parisien.

Pour aller plus loin : 

Ophélie Winter à propos de la violence

Ophélie Winter dans Tout le monde en parle : l'ardiview


S'orienter dans la galaxie INA

Vous êtes particulier, professionnel des médias, enseignant, journaliste... ? Découvrez les sites de l'INA conçus pour vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à nos newsletters.

Suivre l'INA éclaire actu

Chaque jour, la rédaction vous propose une sélection de vidéos et des articles éditorialisés en résonance avec l'actualité sous toutes ses formes.